Point de vue : (Re)prendre confiance, (re)nouer avec l’espoir, (re)trouver l’envie !

Point de vue : (Re)prendre confiance, (re)nouer avec l’espoir, (re)trouver l’envie !

Oh je sais, mon discours va à l’encontre des «tendances actuelles», à contre-courant des faiseurs d’opinion, et alors?

Au pire il fera se moquer certains, il fera hausser des épaules d’autres, mais peu m’importe car ma cible est celle de ceux qui veulent y croire, qui n’ont pas mis la clé sous la porte, qui sont prêts à se retrousser les manches et aussi -et surtout- tous ces jeunes qui ont envie de s’accrocher, qui n’ont pas renoncé à l’espérance, qui ont encore la rage de vaincre. Et là aussi contrairement aux commentaires de réseaux sociaux, aux publications de tant de sites, aux discours ambiants, ils sont très nombreux à avoir la foi chevillée au corps.

Pourquoi ne le disent-ils pas, pourquoi ne le montrent-ils pas, me direz-vous ?

Il faudrait déjà faire l’effort d’aller à leur rencontre, leur donner la parole et ne pas les traiter avec cette sorte de condescendance méprisante, et puis croyez-moi, dire «qu’on y croit», que notre pays n’est pas le bateau ivre que l’on décrit n’est pas si facile face au discours négatif, repris partout. Lorsque l’on est jeune cela relève de l’exploit tant hélas seront nombreux les détracteurs qui lui tomberont dessus, mais aussi -disons-le- quand tant de faits semblent vouloir casser cette espérance.

Alors, moi je m’y jette !

Je ne suis pas un «béat», je ne suis pas un adepte du «tout va très bien madame la Marquise» loin de là, je connais trop le terrain pour ignorer nos tares et nos manques mais je ne suis pas non plus  un «nihiliste», pas plus qu’un «après moi le déluge» : je suis un militant épris de son pays, croyant en ses capacités et ayant foi dans les capacités de notre population et particulièrement notre jeunesse.

Oui nous traversons une période difficile, faite de doutes, de craintes mais s’apitoyer, n’être que dans le dénigrement ou la fuite en avant ne fera que nous enfoncer et conforter précisément le doute…

C’est un sursaut qu’il nous faut !

Et ce sursaut il est en nous, à notre portée.

Précision utile, je comprends parfaitement le désarroi de nombre de nos concitoyens qui -de bonne foi- se sentent perdus, inquiets et l’expriment, c’est à eux qu’il faut aussi s’adresser car au fond d’eux ils ont envie que «ça marche» et  que les scénarios de mauvais augure soient démontés.

Tout d’abord retrouvons confiance en notre pays : nous sommes une vieille Nation, nous sommes un Etat fort et qui a l’habitude de surmonter les épreuves, ensuite les hommes et les femmes de qualité existent, ils sont là mais ne font pas de bruit et travaillent dans l’ombre -crier «tous corrompus, tous incompétents, tous médiocres» est injuste et démotivant- encourageons- les plutôt, aidons-les, mettons-les en valeur, nous leur donnerons ainsi plus de poids-

Enfin il faut «y mettre du sien», n’attendons pas que tout nous tombe du ciel, ne demandons pas tout à l’Etat, cessons aussi la démagogie : nous allons continuer longtemps à payer le mal que nous ont inoculé certains politiques, qui ont détruit tout un pan de notre société, de notre vivre-ensemble par le populisme. Dès Marocains se sont dressés les uns contre les autres, le populisme a poussé nombre de nos concitoyens à croire en des chimères et le goût de l’effort, le sens du partage ont reculé considérablement…

C’est tout ça qu’il nous faut nous dire lucidement, sans faux semblants, sans langue de bois, oui la situation est difficile, oui nous traversons des zones de turbulences, oui le social est délaissé au profit du «paraître» et des intérêts mesquins de certains et tant de nos concitoyens souffrent, la déontologie veut que l’on n’exploite pas la détresse des nôtres mais qu’au contraire nous leur venions en aide efficacement et que nous leur tenions un langage fédérateur, mobilisateur et respectueux.

Souffler sur un incendie ne sert qu’à le propager, en prendre la mesure sans se mentir et agir, cela s’appelle le vrai courage, seul à même de contribuer de l’éteindre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *