Point de vue: Sans peur et sans reproches !

Point de vue: Sans peur et sans reproches !

Du haut de leurs 20 ans ils nous donnent une sacrée leçon ! En cette période où les mauvaises nouvelles pullulent, je voudrais ici vous raconter une belle histoire ! Il ne s’agit pas d’un conte mais d’une histoire de la vraie vie qui réconcilie avec les hommes : alors que des villages entiers étaient encerclés par les oueds en crue, que des familles se retrouvaient sans toit, que notre pays était endeuillé,  un groupe de jeunes casablancais me contactait pour me faire part de l’impossibilité qu’il ressentait de rester spectateur de cette catastrophe naturelle et de sa volonté de s’impliquer.

Rendez-vous était pris pour décider d’une stratégie, c’est ainsi qu’a débuté cette belle initiative baptisée «Solid ‘Action». Une douzaine de jeunes engagés dans le tissu associatif de terrain (Droit de Cité, Lueur d’Espoir Casa, Marocains Pluriels, Collectif des Jeunes Engagés…) lançait un appel sur les réseaux sociaux «Solidarité avec nos compatriotes sinistrés», en même temps qu’il  lançait une action sur le terrain afin de collecter couvertures, matelas, vêtements chauds, chaussures et denrées alimentaires.

L’association Sqala se joignait à l’initiative en relayant l’appel, Lueur d’Espoir Marrakech s’impliquait également en initiant un autre point de collecte dans sa ville et l’association Aghane basée à Ouarzazate se proposait pour être la «base locale», le village choisi pour être le bénéficiaire de Solid’Action étant un douar du Haut-Atlas appelé «Tisselday» et situé en face du Mont Toubkal, hors de tout périmètre d’aide, identifié.

Sur le terrain, les Casablancais(e)s – Musulmans et Juifs- ont répondu massivement à l’appel, et sur Facebook. Marocains de tout le Royaume et également de France, mais aussi Marocains «de cœur» vivant au Maroc ou à l’étranger, se sont mobilisés tissant ainsi une chaîne d’entraide alliant nationalités, confessions, générations dans toute leur diversité.

C’est  le samedi 20 décembre que cette «Solidarity Team» s’est mise en route pour un périple de plusieurs centaines de kilomètres qui allait prendre 12 heures. Les obstacles, le froid, la fatigue… ils ont beaucoup «souffert» pour atteindre le douar, d’autant qu’à un moment la route s’arrêtait pour faire place à une piste que leur camion ne pouvait emprunter, et qu’il leur a fallu tout débarquer pour recharger les colis dans 2 autres camions plus petits, capables de rouler sur cette piste de 12 kilomètres…une sorte de «bout du monde».

Cette expérience va les marquer durablement et leur plus belle récompense, leur réconfort ils les ont trouvés dans la joie et la reconnaissance des villageois. Cette belle histoire de ces jeunes de 20 ans a également été réalisée par d’autres jeunes tels ceux de l’ENCG de Settat, ceux de JLM, ceux de Maroc Généreux… qui ont initié des actions identiques, à travers tout le Royaume.

Cette jeunesse si peu encadrée, si peu prise en compte par tant de décideurs, par tant de politiques, par tant d’élus nous (leur) donne une leçon d’intégrité, de responsabilité, de patriotisme exemplaires… elle est en fait celle qui est la mieux en phase avec notre Roi pour faire avancer notre pays… Réconfortant !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *