Post-scriptum : 2500 sourires…

Post-scriptum : 2500 sourires…

Ce dimanche, le «Camping Maillage» installé sur la plage du Grand Zenata, a fermé ses parasols. Depuis le 12 juillet, en 7 semaines, il a permis à quelque 2500 jeunes – de 15 à 25 ans – des quartiers périphériques de Casablanca de goûter aux plaisirs de la plage et aux joies des vacances.
Si ce «petit miracle» a eu lieu, en ce sens qu’avec très peu de moyens (environ 180.000 dirhams) il a tenu son pari, le «Camping Maillage» le doit à quelques sociétés qui y ont cru dès le départ.
Que la «Fondation CDG», «La Samir», «Redagraph» trouvent ici l’expression des sincères remerciements de ces 2500 ados, tout comme la société de Transport «STCR» ou le gouverneur de Mohammédia pour leur précieux concours, ainsi que le secrétariat d’Etat à la Jeunesse qui a contribué par le don de matériel sportif: c’est à eux tous que vont d’abord les 2500 sourires de ces jeunes !
Quand ils sont heureux, les jeunes ont tous le même sourire et il est éclatant de fraîcheur, de générosité, de promesses…
J’ai vécu ces 7 semaines au sein de cette jeunesse ô combien représentative de nos jeunes des quartiers les plus défavorisés et des bidonvilles de la capitale économique et croyez-moi, j’en ai entendu des choses, j’en ai appris des choses… ce n’est pas une chronique qu’il me faudrait ici, mais tout un livre !
Je les ai vus arriver ces jeunes – au début – agressifs, méfiants, tendus, blasés ; se regroupant par quartiers et se regardant en chiens de faïence… puis au fur et à mesure des semaines devenir confiants, souples, amicaux… bref heureux, avec cependant, toujours nichée dans un coin de la tête, cette inquiétude des dépenses qui attendaient leurs parents face aux frais multiples liés à une rentrée scolaire doublée du Ramadan ; ou encore l’inquiétude de leur avenir ; l’inquiétude aussi du lendemain immédiat : ce retour au quotidien dans leur quartier après l’éclaircie apportée par ce camping.
Mis en confiance, libérés du poids du regard du «Derb», mis en responsabilité et «entre eux», nos jeunes sont étonnants d’énergie, de joie de vivre, d’enthousiasme.
Bien sûr, faire cohabiter 2500 jeunes n’est pas chose aisée et ne va pas sans crises mais le respect, la confiance, l’écoute permettent de résoudre bien des conflits.
Bravo aux douze associations de jeunes – dirigées bien souvent par des jeunes du même âge que les jeunes estivants – représentatives de 12 quartiers différents de Casablanca, qui ont encadré le «Camping Maillage» – Quant aux animateurs et jeunes médiateurs, ils ont fait preuve de beaucoup de maturité… et de talent. En somme, cette mini-société uniquement composée de jeunes garçons et de jeunes filles, auto-gérée, auto-animée, auto-responsabilisée est porteuse de bien des espoirs si l’on sait rebondir sur cette expérience ! Les associations de jeunes ont d’ailleurs fait de nombreux recrutements au cours de ces 7 semaines où l’engagement associatif a séduit de nombreux jeunes: une association composée de jeunes de Hay Mohammadi a d’ailleurs vu le jour durant le camping, baptisée «Grain de sel».
Tout un programme !
Ces jeunes ont promis de garder le contact et de se retrouver l’été prochain. En attendant il faut leur permettre de constituer le maillage des jeunes générations des différents quartiers de Casa et cela passe par le travail au quotidien, d’activités culturelles, sociales, sportives, éducatives, de formation… que le Réseau Maillage s’est fixé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *