Post-scriptum : Bouffées d’oxygène!!!

Bref, de vraies bouffées d’oxygène dans ce climat lourd. Tout d’abord cette info : la semaine dernière le ministre des Affaires islamiques a organisé une réunion d’imams pour les sensibiliser à une approche moins bornée du sida. Ouf! Très sincèrement il était temps : à quoi sert de se boucher yeux et oreilles ? Préconiser l’usage du préservatif n‘est pas synonyme «d’incitation à la débauche» comme l’avancent certains esprits rétrogrades ou hypocrites (ou les deux). Ce réflexe suicidaire me fait d’ailleurs penser à tous ces beaux esprits qui s’insurgent contre la prochaine utilisation de l’alcootest, sous prétexte que «nous ne buvons pas!». Ce serait risible si cela ne causait autant de dégâts… Il faut donc vraiment saluer cette initiative de Ahmed Taoufik et la soutenir.  Autre raison «d’y croire» cette expérience de «camping pour adolescents-autogéré à Tamaris III : 250 jeunes de 16 à 25 ans qui se retrouvent autour d’activités sportives, loin de la monotonie de leur quartier, encadrés par de jeunes animateurs de leur âge, un directeur de leur génération, des maîtres-nageurs de 25 ans et sécurisés par de jeunes gendarmes.
Un risque ? Oui peut-être, mais surtout un pari ! Pari sur l’intelligence, sur la responsabilisation, sur la jeunesse : si aucune occasion n’est donnée à notre jeunesse de s’autogérer, alors où et quand apprendra-t-elle la maturité, l’engagement, la responsabilité ?
Bien sûr, les difficultés existent et l’on se rend compte à quel point nos jeunes manquent d’éducation, d’apprentissage de la citoyenneté, de civisme. Est-ce leur faute ?  Le vrai problème venant d’ailleurs surtout d’adultes réfractaires à ce genre d’initiatives : ce camping étant mixte, ils y supposent un «bordel» potentiel, les jeunes étant de quartiers populaires, ils y prévoient que les tentes serviront de débits de boissons, voire de «fumoirs»… Ras-le-bol de ces mesquineries, assumons enfin notre jeunesse et laissons les associations de jeunes qui animent ce camping se frotter et se confronter aux réalités : ils y apprendront la vie. Pour leur plus grand bien… et le nôtre !!!
Autres souffles d’air frais : celui qu’apporte Mme Hakima Himmich en obtenant que les prostituées qui portent des préservatifs dans leur sac ne soient plus harcelées par la police. Bravo madame! Encore une grande claque à tous ceux qui pratiquent la politique de l’autruche et qui sous prétexte de défense des valeurs nous cantonnent dans l’immobilisme. Enfin pour finir, cette belle initiative des jeunes de «Maillage» qui jeudi se sont joints à la population anglaise, lors des deux minutes de silence respectées dans toute l’Europe pour dire «non» au terrorisme bien sûr, mais aussi pour montrer leur solidarité avec la jeunesse anglaise, et enfin s’élever contre la tentation de l’amalgame : Islam=terrorisme.
Est-ce que l’on ne respire pas un peu mieux après avoir lu cela ? La difficulté n’est pas d’accepter  les idées nouvelles, mais de se débarrasser des idées anciennes, sclérosées !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *