Post-scriptum : Coup de poing !

Post-scriptum : Coup de poing !

Les musulmans et donc la communauté maghrébine issue de l’immigration en Europe sont à la peine ! Stigmatisée, montrée du doigt, amalgamée, soupçonnée de tous les maux, cette population a « mal à son intégration ». Même si ce mot lui-même est devenu impropre aujourd’hui puisque les nouvelles générations sont bel et bien les enfants des pays dans lesquels elles sont nées et ont grandi. L’affaire du référendum contre les minarets en Suisse, en est le dernier avatar choquant car le plus médiatisé mais inquiétant aussi si l’on s’attarde sur le taux de participation (50%, ce qui n’est pas rien) et si l’on observe la campagne qui a été menée à cette occasion : regardez donc l’affiche qui présente les minarets sous forme de missiles, aux côtés d’une femme voilée. Pourtant –même si l’on en parle moins- le débat qui a eu lieu à l’heure actuelle en France, autour de l’identité nationale me paraît porter en lui, des germes de division, de dérapages xénophobes et d’exclusion.
Dans l’affaire des minarets, comme dans les déviations émanant du débat sur l’identité nationale, c’est bien sûr le phénomène de peur que l’on pousse, peur de l’autre, peur de l’étranger, peur du musulman et au bout du compte peur de « l’immigré » devenu le bouc émissaire et l’exutoire de tous les phantasmes. C’est bel et bien l’Islam qui focalise sur lui tous les sujets : un Islam méconnu, déformé et agité comme un épouvantail. J’ai même entendu sur une chaîne d’informations française, un journaliste affirmer que «dans les pays musulmans modérés, tels le Maroc, les croix étaient interdites sur les églises » !!!
La désinformation est à son comble… L’indignation légitime ne doit cependant pas nous faire passer sous silence la responsabilité de certains « Musulmans » utilisant et détournant l’Islam de telle façon que son visage s’en trouve dangereusement déformé, jusqu’à en devenir effrayant. C’est dans un tel contexte que des associations représentatives de la communauté issue de l’immigration, en France, sont en train de lancer une initiative qui –visiblement- est appelée à avoir un grand retentissement. Il s’agit de faire du 1er Mars une journée «Sans immigrés» : en effet ce jour-là, ceux que l’on continue de désigner sous le terme « d’immigrés » sont appelés à rester chez eux. Cela signifie ne pas se rendre à son travail, ne pas consommer et donc déserter usines, entreprises, hôpitaux, magasins, associations, lieux de loisirs, centres sportifs, transports en commun,… etc… ,etc.
Cette opération « coup de poing » est destinée à montrer à la population de France ce que serait le pays sans sa «communauté immigrée ». Si elle réussit, cette initiative est de nature à créer un véritable électrochoc, car ce jour-là, l’Hexagone ne sera que le fantôme de lui-même. Puisse cet électrochoc être salutaire !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *