Post-scriptum : Des femmes au-devant de la scène !

Post-scriptum : Des femmes au-devant de la scène !

Ici au Maroc, nous connaissons tous et toutes l’action de cette Mère-Courage et son abnégation, mais qu’un tel honneur, un tel prix lui soit remis (nis plus, ni moins qu’un prix Nobel) aux USA est un haut fait qui rejaillit sur notre pays et dont nous devons être très fiers, tous ! C’est aussi une grande claque à quelques-uns : ceux et celles qui continuent à exploiter de façon honteuse celles que l’on appelle «petites bonnes» bien sûr, mais aussi ces islamistes qui n’avaient pas hésité –il y a de cela quelques années- à menacer Aïcha Eh-Channa et clouer son action au pilori. D’ailleurs, il semble bien que ces islamistes n’en aient pas fini avec les femmes. Ces femmes marocaines –courageuses- qui leur tiennent tête, les défient et les mettent devant leurs contradcitions et leurs «complexes», car il est clair que ces islamistes ont un vrai problème avec «la femme». Nadia Larguet –dont je vous parlais ici-même la semaine dernière–  qui dessine une ode magnifique à la femme enceinte, en couveture du magazine «Femmes du Maroc», et qui se retrouve attaquée de façon grossière et caricaturale par ces mêmes islamistes, en est l’illustration. D’ailleurs pour eux, la femme ne saurait être qu’un sujet (voire un objet) mineur puisque Noureddine Saïl –l’époux de Nadia– est l’objet d’une attaque ignominieuse !
Pourquoi diable s’attaquer au mari, sinon dans une conception infantilisante de la femme ?
Ils font mine de voir dans cette photo un défi à nos valeurs, et lui reprochent de s’être «contentée de se dénuder devant un appareil photo». Ignorent-ils donc la portée et la valeur d’une photo, de nos jours (ou plutôt ne le savent-ils que trop) qui bien souvent a plus de poids et de répercussions que des mots. Non, Nadia ne «s’est pas contentée», elle a osé ! Visiblement, donc, la femme pose problème aux islamistes , ils ne sont pas au bout de leur peine avec la femme marocaine, qui de tout temps – et l’Histoire le montre- a su faire preuve de bravoure et d’esprit avant – gardiste… Chaque petit pas effectué vers la modernité bien comprise, la tolérance, l’ouverture est un pas important : il est intéressant de voir qu’aujourd’hui ces «petits pas», ces avancées sont à mettre à l’actif de femmes. Mes deux exemples, chacune dans son domaine, avec sa personnalité, le prouvent : Aïcha Channa et brisant les tabous de la «mère célibataire», de la femme exploitée… en leur rendant honneur et dignité et, Nadia Larguet en brandissant une magnifique image de la maternité, de la vie en gestation, en montrant une photo non dégradante de la nudité féminine ; Merci mesdames, d’apporter ces étincelles, promesses d’avenir !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *