Post-scriptum : Écoutez la jeunesse !

Mais de quelle malédiction sommes-nous donc frappés? Entre les  édtitos laïcards, les discours républicains distillés pas certains «réseaux», l’offensive des barbus dans les quartiers reprochant aux jeunes jusqu’aux jean’s qu’ils portent, voilà maintenant que «miss Nadia» (c’est son surnom depuis qu’elle donne des shows aux USA) nous dit ce qui est bon pour nous. Mais sur quelle planète vivent-ils tous ces donneurs de leçons pour oser penser que leurs délires sont attendus comme la pluie peut l’être par les agriculteurs. Que connaissent-ils du Maroc profond, comment peuvent-ils à ce point ignorer la (et les) réalité (s) de notre pays, confits qu’ils sont dans leur suffisance et leur certitudes. «C’est une république qu’il nous faut ! «c’est d’un Etat laïc que nous avons besoin ! «habillez-vous comme ceci» «priez comme cela»… variment le vieil adage qui dit que les extrêmismes s’alimentent les uns les autres, prouve ici sa justesse. Leur objectif est identique : leur nombril ! leurs ambitions mesquines, leur concours dans la surenchère n’ont d’égal que leur mépris pour les Marocaines et les Marocains. Non madame, non messieurs vous n’êtes pas nos directeurs de conscience, vous n’êtes pas les phares de notre pensée, vous n’êtes pas les avant-gardistes que vous croyez être tant il est vrai qu’à combattre sans honneur on triomphe sans gloire.
Entendez les quartiers populaires, les communes rurales, écoutez la jeunesse : cette immense majorité silencieuse que vous ne représentez pas et qui aime son pays, voue confiance et amour à son Roi et se bat pour des lendemains meilleurs. Vous pensez «faire l’opinion»  vous prétendez dire ce qui est «in» et ce qui est «out»  vaniteux que vous êtes ?! Revendiquer nos valeurs : Allah, Al Wattan, Al Malik est devenu une aberration à vos yeux-ces millions d’individus qui y adhèrent seraient des ringards, des vendus, des récupérés ?
C’est en traitant de « ouled el Makhzen» les jeunes qui s’engagent dans le mouvement associatif que vous voulez les –et nous-culpabiliser ?  C’est en reprochant à de jeunes militants de «travailler avec l’Etat », comme l’a fait un journaliste de Menara qui participait à une émission sur 2M (en coulisses bien sûr) que vous pensez nous injurier ? Mais bien sûr que nous travaillons avec l’Etat, celui-ci n’est-il pas le nôtre ? notre bien collectif ! Et question pour question: pour qui donc travaillez-vous, vous ?
Nous ne cessons de bâtir, vous n’avez de cesse d’essayer de saper. C’est à la réussite de l’INDH que nous œuvrons, c’est de se retrousser les manches que nous avons besoin ; notre feuille de route à nous est claire, même si elle est ardue : lutter contre le chômage, rendre respect et dignité aux citoyens, agir contre le désœuvrement, préserver nos jeunes de la drogue, la délinquance, les pateras…etc. Alors que vous par vos propos nihilistes, votre poisson distillé au quotidien vous contribuez à les pousser vers les dérives.
Oui madame, oui messiers, tout ce peuple, toute cette jeunesse, tous ces gens qui  dans un quotidien souvent précaire savent être dignes et responsables vous donnent une formidable leçon : celle du patriotisme, de la modestie et de leur attachement à ce qui fait notre identité profonde: un Islam de tolérance et la monarchie. N’y a-t-il pas  quelque chose de risible à voir ainsi des tenants de l’obscurantisme et des soi-disant militants de “la modernité“ se retrouver pour tenter de saper nos fondements !!??

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *