Post-scriptum : le Maroc au-delà du Maroc…

Post-scriptum : le Maroc au-delà du Maroc…

Je vais prendre un exemple footballistique –actualité oblige- qui, en fait, explique à lui seul ce Maroc qui vit bien au-delà des frontières, de ses frontières. En fait, même si notre équipe nationale de football n’a pu réussir à se qualifier pour la Coupe du monde, le Maroc sera présent à la finale de ce Mondial ! Comment? Et bien par la présence de trois de ses enfants… puisque trois des jeunes joueurs hollandais sont marocains ! Voilà un atout, une force, une réalité qui –si l’on sait les mettre à profit habilement- joueront en notre faveur en faisant que le Maroc aura beaucoup « d’îlots marocains» répartis à travers le monde. Ainsi pour schématiser, pourrait-on demander «quel est le «2ème Maroc» après le Maroc», réponse : la France, compte- tenu du nombre de Marocains qui y vivent tout comme on pourrait continuer en disant que la région parisienne est une des régions du Maroc… bref, bien évidemment tout cela se veut dit sur le mode humoristique, quoi que révélant une réalité : humainement, culturellement, socialement, sportivement, géographiquement… le Maroc existe au-delà de ses frontières, de façon papable, fort de ses quelque cinq millions de ressortissants, qui contrairement à bien d’autres émigrés, ont toujours de la «terre du Maroc à la semelle de leurs souliers», en ce sens qu’ils sont réellement porteurs et vecteurs du Maroc et qu’ils font vivre le Maroc, là où ils sont. D’ailleurs des chiffres viennent de tomber qui montrent que 65.000 Marocains ont acquis une nationalité européenne, cette année, dont une majorité en France, c’est dire si l’assertion «le Maroc est aussi un pays européen… prend toute sa dimension, sous cet angle. Deux initiatives viennent à point nommé pour se pencher sur cette réalité : la première sont les universités d’été organisées par le ministère de la Communauté marocaine à l’étranger permettant aux nouvelles générations, dont une grande partie sont européennes, de voir le Maroc «autrement», la seconde est la Rencontre qui sera organisée les 27 et 28 juillet prochain à Ifrane, qui mettra en contact 400 jeunes Marocains du monde avec des jeunes Marocains du Royaume. Meilleure connaissance mutuelle, dialogue, échanges pour une meilleure synergie entre tous ces jeunes dont le dénominateur commun est le Maroc. Car pour que ce «Maroc au-delà du Maroc» soit performant, pérenne……. et concret, il faut sans cesse l’alimenter et pour cela sortir des sentiers battus ; à situation nouvelle, idées et propositions innovantes !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *