Qu’importe le scrutin, pourvu qu’il y ait l’ivresse…

Qu’importe le scrutin, pourvu qu’il y ait l’ivresse…

Elle nous apprend, ce qu’on savait déjà, que les Marocains – et sûrement aussi quelques Marocaines – consomment chaque année plusieurs centaines de millions de litres de bière, vin, whisky, vodka et autres Champagne, sans oublier toutes les eaux de vie mortelles qu’ingurgitent surtout les plus affamés car les plus assoiffés. C’est la question sous forme de chute qui m’a jeté par terre : « Mais qui donc a voté pour le PJD ? ». Al

ors, qu’auriez-vous répondu, vous ? Vous devez reconnaître que c’est une question qui méritait d’être posée. Surtout en ce moment. D’ailleurs, ça me rappelle une anecdote qui m’a été racontée par un autre ami. Il n’y a pas longtemps, il a subi pour la première fois un alcootest qui s’était avéré négatif car mon ami ne boit que de l’eau et encore que quand il a soif.

Mais la meilleure, c’est que l’agent de police aurait insisté pour faire subir le test également aux passagers qui étaient avec lui alors que lui seul était au volant. Qui a dit schizophrénie ?

A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *