Radio droit chemin

Radio droit chemin

J’y pense tout le temps, et ça m’est revenu à l’esprit ce samedi quand j’ai entendu un communiqué de la Société des Autoroutes du Maroc qui exhorte les vacanciers à éviter certaines plages horaires dans leur chemin de retour. C’était court, clair et précis, et je suis sûr qu’il y  a eu moins d’embouteillages qu’avant.

Je ne comprends pas pourquoi on ne généraliserait pas ce procédé, au moins pour les week-ends, en utilisant les dizaines de stations de radios que nous avons aujourd’hui et que nous n’avions pas avant hier.

Je me souviens, quand j’étais étudiant en France, il y a de cela plus de 30 ans, il y avait là-bas (ou là-haut) ce qu’ils appelaient « Bison futé ». C’était un animal symbolique qu’on retrouvait sur la route et qui, grâce à la coopération de plusieurs radios locales, régionales ou nationales, permettait aux automobilistes d’éviter certains bouchons sur leur route.

Dites-moi pourquoi, plus de 30 ans plus tard, nous ne sommes pas encore assez futés pour faire au moins pareil ?
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *