SOS tourisme !

SOS tourisme !

Oui, je les ai mis au pluriel, car au fil des gouvernements qui se sont succédé ces dernières années, j’ai remarqué qu’ils ont pratiquement le même compartiment, du moins face aux mêmes crises. Tenez, je vais en prendre une par hasard : la crise liée à la guerre ou au terrorisme.

En effet, à chaque fois qu’il y a une guerre dans un pays ami ou un attentat quelque part dans un Etat proche, les répercussions ne se font pas attendre car aussitôt certains touristes frileux commencent à nous tourner le dos, et, entre nous, c’est un  peu normal.

Jusque-là, je n’ai pas dit que nos ministres en sont responsables. Mais, quand il s’agit de chercher une solution à cette baisse disons accidentelle et conjoncturelle, ils font à chaque fois du copier-coller. Il n’y a pas jusqu’à aujourd’hui un seul qui ait trouvé autre chose ni mieux que de crier au secours et de recourir aux touristes… nationaux.

En d’autres termes, il faut attendre que notre tourisme soit blessé ou fatigué pour qu’on se souvienne qu’il y a au Maroc des Marocaines ou des Marocains qui ne refuseraient pas d’aller passer quelques jours dans des hôtels confortables, sympas et tout et tout, mais aux mêmes conditions que leurs collègues… étrangers. Vous n’avez pas honte ?

A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *