Tolérance, ouverture, diversité ? Oui plus que jamais !

Tolérance, ouverture, diversité ?  Oui plus que jamais !

Parlez de ces valeurs, organisez des actions ou débats sur ce thème, abordez les sur les réseaux sociaux et aussitôt vous verrez nombre de voix s’élever pour vous dire que le moment ne s’y prête guère, que le Maroc a d’autres priorités ou encore que tout cela est inutile …
Certains avancent ces arguments avec mauvaise foi car justement ce sont des valeurs qu’ils abhorrent, tout entier à leur délire pseudo identitaire, d’autres par contre pensent réellement que la tolérance, l’ouverture sur Autrui, la reconnaissance et la diversité sont secondaires. Les deux font une erreur monumentale et qui serait impardonnable si elle devait être suivie.
C’est au contraire au moment où le monde bruisse de bruits de guerre, où la haine et le rejet de l’autre n’ont jamais bénéficié d’autant de tribunes et où le discours visant à diviser les Hommes en «factions» bien distinctes et antagonistes entre elles devient oppressant, qu’il est urgent de parler entente entre les civilisations, les cultures, les religions, qu’il est indispensable de montrer à quel point un peuple est riche lorsqu’il est né de la diversité et qu’il est visionnaire d’inciter chacun à s’ouvrir à celui qui est différent..Ce débat est loin d’être secondaire car il conditionne, en fait, le choix de société que nous voulons bâtir : est-ce une société coupée de ses racines et repliée sur elle-même ou bien est-ce une société consciente de ses origines plurielles et ouverte sur le monde? Serions-nous si peu sûrs de nous qu’il nous faille regarder tout ce qui nous est étranger comme néfaste et craindre que notre identité soit remise en cause par tout apport extérieur ? Ou alors conscients de la diversité qui nous a faits et enrichis, saurons-nous préparer nos jeunes à la curiosité, à la réceptivité : en un mot préserver et enrichir nos spécificités tout en s’imprégnant d’autres apports, de valeurs nouvelles, de droits et devoirs innovants ? A l’heure actuelle ce choix de l’ouverture, de la tolérance et du partage de la diversité n’est guère dans l’air du temps, raison de plus pour en faire LE combat noble de notre siècle. Tout le défi est là, tout l’enjeu aussi !
C’est lorsqu’il est «dur d’avancer que les durs avancent», alors à ceux qui sont convaincus de la pertinence de ce «combat» de le faire progresser envers et contre tout ! Le meilleur encouragement nous vient de la jeunesse, malgré le silence assourdissant de nos élites intellectuelles, malgré le peu de cas qu’en fait l’Ecole, malgré la pression médiatique qui l’enferme, notre jeunesse se révèle bien plus réceptive qu’on ne le dit aux discours et aux initiatives qui lui ouvrent des horizons méconnus, qui lui permettent de rencontrer l’Autre ou qui le renseignent sur la pluralité de sa propre identité. A ce sujet un groupe de jeunes est en train de préparer une initiative très prometteuse, et qui fera date je vous l’assure…Cette petite troupe d’une douzaine de garçons et filles  donnera un souffle nouveau à la popularisation de ces valeurs…Que les «Juniors» s’en emparent est de bonne augure et nous incite à comprendre ce qu’ils nous disent : «Cela nous concerne et nous oblige !»

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *