Tonton, pourquoi tu tousses ?

Tonton, pourquoi tu tousses ?

Comme me disait un ami : heureusement qu’il me reste les doigts.

Pour écrire. Revenons au titre de ce billet. Cette question m’a été réellement posée, exactement dans ces termes, par un de mes nombreux petits neveux.  Je ne crois pas qu’il connaisse le célèbre sketch de Fernand Reynaud ni même l’existence de la fameuse poudre blanche qui fait tourner les têtes des nantis et des moins nantis de ce monde.

Il m’a interrogé, tout simplement, parce que je toussais. Mais je ne lui ai pas répondu, d’abord, parce que j’ai été surpris par sa question aussi incongrue qu’insidieuse et ensuite, comme je viens de vous l’apprendre, j’avais perdu ma voix.

En fait, aujourd’hui je ne voulais vous parler ni de la pluie ni du beau temps mais du froid, le vrai. En effet, j’ai une pensée très émue pour tous mes concitoyens qui, du haut de nos belles montagnes, gèlent de la tête aux pieds, dans l’attente d’un petit brin de chaleur. Et du coup, je ne tousse plus.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *