Tout savoir sur le divorce en cas d’abandon du domicile conjugal

Tout savoir sur le divorce en cas d’abandon du domicile conjugal

Question :
Je suis une femme mariée cela fait trois ans et j’ai une fille d’un an et demi. Seulement, un beau jour, mon mari m’a quittée sans aucune explication, et je n’ai aucune nouvelle de lui depuis le 31/12/2012.

Je voudrais savoir ce que je dois faire et est-ce que je peux demander le divorce ?
Je pose cette question, parce que tout d’abord je n’ai pas les moyens de prendre en charge ma fille qui nécessite des frais importants et surtout pour traiter une maladie grave, ensuite j’ai des demandes en mariage et je ne voudrais pas laisser passer une bonne occasion de refaire ma vie.

Réponse :
Pour répondre directement à votre question, oui vous avez le droit de demander le divorce pour discorde aujourd’hui et à n’importe quel moment de votre vie conjugale.

Néanmoins, il serait plus opportun et humain aussi de faire une déclaration de disparition auprès de la police, à toutes fins utiles, il se peut que votre mari ait besoin de votre aide dans ce sens.
Il y a eu des cas où le mari était tombé gravement malade et même avait perdu la mémoire, d’autres ont été incarcérés pour des infractions, ou ont eu un accident, etc.

Quant à votre droit au divorce, je pense que vous faites allusion au divorce pour absence.
En effet, si votre époux excède la période d’une année d’absence, comme le prévoit l’article 104 du code de la famille, vous avez le droit de déposer une demande au tribunal de la famille de divorce judiciaire pour absence.

Le tribunal essaie de notifier à votre époux absent la requête de l’instance à l’adresse dont il dispose, et l’avise que s’il persiste dans son absence ou ne vous fait pas venir auprès de lui là où il se trouve, un divorce sera prononcé.
Bien entendu, le tribunal va recourir aux services du ministère public pour essayer de savoir la durée d’absence de votre mari, et du lieu où il se trouve, et peut même désigner un curateur pour sa notification.
A défaut de nouvelles et de réponse à la notification, le tribunal va prononcer le divorce judiciaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *