tout savoir sur… le divorce et la période de viduité

tout savoir sur… le divorce et la période de viduité

Question :

Avant le nouveau code de la famille, tout homme qui a divorcé avec sa femme pouvait reprendre sa vie conjugale avec elle simplement en l’invitant à revenir au domicile conjugal, lorsqu’elle est encore en période de viduité.
Aujourd’hui, on ne sait pas comment faire, est-ce qu’il faut saisir les adouls ou saisir le tribunal pour reprendre avec sa femme ?

Réponse :

Tout d’abord, on ne peut pas reprendre avec sa femme en période de viduité que lorsque le divorce est révocable ; quand il est irrévocable il faut passer par la procédure de mariage avec les conditions de forme et de fond nécessaires pour conclure un acte de mariage.

Dans cette optique, il y a une autre exception qui nécessite d’autres conditions supplémentaires, où le mari ne peut reprendre avec son ex-femme divorcée trois fois successivement, car le divorce devient irrévocable, que lorsqu’elle épouse un autre mari, que le mariage soit légalement et effectivement consommé, qu’il y ait un divorce et observation de période de viduité pour la femme divorcée.

Aujourd’hui, et en vertu des dispositions du code de la famille, lorsque le divorce est révocable, c’est-à-dire n’est pas définitif, la période de viduité commence à partir de la date du divorce sous contrôle judiciaire, une période de trois mois où l’époux peut reprendre les liens conjugaux.

L’époux, selon l’article 124 du code de la famille, qui désire le rétablissement des liens conjugaux avec son épouse, après un divorce révocable, doit faire établir l’acte de reprise par deux adouls, lesquels en informent immédiatement le juge.
Le juge doit, avant d’homologuer l’acte de reprise, convoquer l’épouse pour l’en informer. Si celle-ci refuse la reprise de la vie conjugale, elle peut recourir à la procédure de discorde, ce qui revient à dire que l’épouse est aujourd’hui libre d’accepter de revenir à son mari ou de refuser, et dans ce dernier cas, elle recourt à la procédure de divorce pour discorde.

Cependant, à l’expiration de la période de viduité suite à un divorce révocable, la femme se trouve définitivement séparée de son mari.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *