Transmission : Amitié, paix, jeunesse

Transmission : Amitié, paix, jeunesse

C’est bien connu les guerres sont très peu souvent le fait des femmes, peut-être parce que – bien plus que les hommes – elles connaissent le prix de la vie. Les guerres sont aussi peu souvent à l’initiative de la jeunesse, parce que de par leur âge, plus curieux des autres cultures, plus ouverts sur autrui, plus tolérants, les jeunes sont pacifistes.
Malheureusement la société, l’éducation, les aléas de l’Histoire, les préjugés, l’embrigadement… font que pensent naître chez eux, également, les sentiments de haine, de rejet de xénophobie, d’intolérance.
L’amitié entre les peuples et donc la paix passent par une meilleure connaissance mutuelle, par l’ouverture d’esprit, par la découverte des différentes civilisations. Or il est clair que la jeunesse est la période de la vie où la curiosité, l’envie de savoir, la largesse d’idées, sont optimum. Et où, malgré le poids de la société, l’amitié se noue le plus facilement.
Dans le contexte actuel où tout n’est que guerre, préjugés, haine, terrorisme… la jeunesse peut et doit peser pour que la paix s’installe entre les peuples.
«L’Association internationale d’échanges culturels» que coordonne à Rabat, Youssef Gaïgi, agit en ce sens en favorisant le rapprochement entre jeunes américains, jeunes européens et jeunes arabes.
Intéressée par le travail effectué dans les quartiers populaires par les jeunes des associations du Réseau Maillage, «l’AISEC» a ainsi mis sur pieds une initiative qui début cette semaine et qui va permettre à 3 jeunes américains : Mark, Dana et Claude de s’impliquer dans le travail associatif au coeur du Réseau, et ce pendant 3 mois. Les trois jeunes américains offriront gratuitement aux jeunes des quartiers populaires de Rabat et de Casablanca – où oeuvrent ces associations de jeunes – des cours d’anglais. Ils feront également bénéficier les militants associatifs de Maillage de leur propre expérience. En échange, ils apprendront à connaître la jeunesse marocaine, ils partageront leur vie au quotidien… Comme l’a expliqué Mark, venu tout droit de Chicago, ils souhaitent donner aux jeunes marocains une image positive de la jeunesse américaine et s’emploieront – quant à eux – de retour dans leur pays à mieux faire connaître le Maroc, sa jeunesse, son engagement associatif… etc. L’expérience débute et déjà le courant s’est installé entre les 3 jeunes américains et les jeunes de Casablanca et de Rabat.
Mark, Dana et Claude sont pleins de bonne volonté et arrivent au Maroc avec beaucoup d’intérêt et d’attente ! Nos jeunes sont friands de contacts, chaleureux, hospitaliers ! Et si ce partenariat amical est une goutte d’eau dans l’océan d’amitié et de paix entre les peuples, qu’il nous faut construire, il mérite qu’on le fasse fructifier.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *