Transmission : Quartiers populaires : Une myriade d’activités

Transmission : Quartiers populaires : Une myriade d’activités

Les choses seraient-elles en train de changer ? Une partie de la réponse est sûrement dans la question elle-même… jugez en !
Ce week-end va en effet voir une myriade d’activités être organisées au coeur des quartiers populaires, grâce à des initiatives prises par les jeunes eux-mêmes. L’occasion d’une telle foultitude d’actions culturelles, sportives, sociales ? Le premier anniversaire de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan !
Preuve s’il en était besoin que lorsque l’on sait laisser l’initiative à la jeunesse, lui permettre de s’exprimer, d’exercer une responsabilité, c’est spontanément qu’ils se saisissent des dates importantes de notre Histoire, des événements heureux qui les marquent, pour les fêter. A leur manière. C’est-à-dire avec beaucoup d’imagination, de désir de mobiliser le plus grand nombre et peu de moyens. Ainsi ce vendredi à 19h c’est l’association «Alliance Jeunesse» de Sidi Bernoussi à Casablanca qui ouvrira le bal par l’organisation d’une «soirée des jeunes champions» où de jeunes talents de kick-boxing, savate, full-contact… s’affronteront, parrainés par des champions confirmés tels Idriss Khellafi et épaulés dans l’organisation par la préfecture de Sidi Bernoussi.
Puis le samedi, c’est cette fois la ville de Meknès qui verra sa jeunesse issue des quartiers populaires, organiser la fête grâce à une «première course de la jeunesse de Meknès». Regroupés au sein du 3 associations nouvellement nées: «Chabab Hacienda», «Chabab Bab Mansour» et «Chabab Moulay Ismaïl», ces jeunes dont l’un des présidents a à peine 18 ans, n’ont pas eu froid aux yeux, et aidés de quelques personnes de bonne volonté ayant foi en eux ainsi que du wali de Meknès, se sont lancés dans «l’aventure associative». Ce sont aussi les quartiers de Rabat-Salé qui bougeront positivement, puisque l’association «Ouled L’Guich Loudaya» organisera un gigantesque tournoi de football, pendant que «Nouvelle Rencontre» au quartier Akkari -aidée du Lion’s Club- permettra la circoncision d’enfants démunis, que l’association «Chabab Aïn Khalouia » initiera une course sur route, alors que l’association «Tamesna» oeuvrant à Témara proposera une journée sportive aux enfants de leurs quartiers. Là aussi le concours de la wilaya s’est révélé précieux. Pourquoi ai-je un tel plaisir à écrire ces lignes ? Parce que sous bien des aspects ces jeunes répondent aux oiseaux de mauvaise augure et autres dénigreurs patentés qui ne peuvent s’empêcher de noircir de l’obscurité de leurs pensés, les actions les plus belles et bien souvent les plus simples.
Une coopération jeunesse-autorité, des quartiers qui vivent, des jeunes qui s’investissent, un espoir qui se transforme en action, des «gens de bonne volonté» qui y croient et accompagnent, une «sauce qui prend», et le mérite qui en revient en très grande partie à des jeunes qui n’ont pas grand-chose mais qui en vérité ont tout !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *