Transmission : Votez pour qui vous voulez, mais votez !

Transmission : Votez pour qui vous voulez, mais votez !

Jour de vote ! Les dés sont dorénavant lancés puisque la campagne électorale terminée, le jeu est désormais entre les mains des électrices et des électeurs. L’un des principaux enjeux du scrutin sera bien entendu le taux de participation : les candidat(e)s auront-ils su intéresser et mobiliser la population ? Toujours est-il que la société civile, pour sa part, s’est employée à élever le débat et à inciter les électeurs à participer au vote. C’est le cas en particulier de Afak, avec ses affiches particulièrement explicites et des jeunes du Réseau Maillage qui se sont évertués à convaincre la jeunesse d’aller voter. La démocratie locale, le quotidien, la politique de proximité, le mieux-être dans les quartiers, l’environnement immédiat, la participation à la vie de la cité, représentent quelques uns des thèmes majeurs de l’élection communale. Les jeunes, de par leur importance numérique, leur poids pour l’avenir devraient être les premiers concernés par une telle élection, or il n’est pas sûr qu’ils aient été suffisamment pris en compte lors de la campagne. Toujours est-il que l’heure est à la mobilisation au vote. Alors aujourd’hui un seul mot d’ordre est d’actualité «Votez pour qui vous voulez, mais votez !» Ceci est à la fois un droit et un devoir ! La moralisation de la politique est une absolue nécessité, pour que les électeurs aient confiance, il faut que les candidats inspirent confiance puis qu’une fois élus ils méritent cette confiance. Toujours est-il que de par son engagement associatif grandissant, la jeunesse se frotte de plus en plus aux responsabilités et acquiert une expérience. De plus en plus, ces jeunes deviendront de bons électeurs : c’est-à-dire exigeants, motivés et conscients de leurs droits, aux candidats d’être sur la même courbe ascendante. D’ores et déjà, un certain nombre d’entre-eux correspondent à un véritable profil d’élus : le niveau -globalement- s’est élevé, il faut s’en réjouir car c’est nos villes qui bénéficieront de cet apport. Alors oui, votons pour qui nous voulons, mais votons ! Pour que notre quotidien, notre devenir, dans la proximité, pour que notre présent, localement, soient de notre choix, faisons preuve de responsabilité et de civisme.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *