Tu ne rafistoleras point !

Tu ne rafistoleras point !

Quand hier j’ai lu le titre dans un de nos journaux arabophones, j’ai cru que c’était juste un attrape-nigaud comme il y en a tellement dans une certaine presse.

Pourtant, à la lecture de l’article, l’information m’a semblé véridique. Je vous avoue que c’est la première fois que j’apprends que nos citoyens, ou du moins ceux qui ont bien pigé le vrai sens du mot «citoyen», décident de passer à l’action et ne pas continuer de se laisser embobiner comme par le passé. Savez-vous ce qu’ils ont fait ?

Ils se sont carrément mis face aux gros véhicules de génie civil venus goudronner la chaussée, ou plutôt  la «rapiécer» comme certains élus peu zélés savent bien le faire, et les ont obligés à rebrousser chemin.

Avouez que c’est une manière à la fois audacieuse et astucieuse de dire «Stop !» à tous les magouilleurs et à tous les falsificateurs qui abusent de la confiance des électeurs pour leur faire avaler des couleuvres alors que eux se remplissent la panse de fric sale jusqu’à raz-bord. J’espère que d’autres villes suivront ce si bel exemple.

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *