Un dernier pour la route…

Un dernier pour la route…

Mon espoir n’était pas vain puisque je viens d’apprendre que grâce à un appel à ce numéro attrape-voyous, un gros calibre vient d’être appréhendé dans la Région Fès-Meknès en flagrant délit de sucrerie. Et quand j’ai dit «gros calibre», c’en est vraiment car il s’agit ni plus ni moins du président du Conseil Municipal de Toulal en personne qui a été arrêté juste au moment où il s’apprêtait à recevoir la somme rondelette de 5.000 DH des mains d’un promoteur immobilier, somme qu’il avait exigée en contrepartie d’un document administratif délivré normalement à l’oeil.

D’ailleurs le présumé sucré n’en croyait pas ses yeux quand il a vu les policiers atterrir pour le cueillir tel un fruit mûr qui allait forcément et fatalement tomber un jour. La meilleure pour ne pas dire le pire dans cette histoire c’est que notre cher président trop gourmand a présenté sa candidature aux prochaines élections pour, je suppose, sa propre succession. En fait, je le comprends : à 5.000 DH le document, il aurait tort de renoncer à un poste aussi juteux. Oui, mais ça, c’était avant…                                              

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *