«Va-t’en, sale politique !»

«Va-t’en, sale politique !»

Oui, oui, je dis bien «détestent». En voici la preuve : lors de la fameuse marche des femmes organisée dimanche à Rabat à l’occasion du 8 mars, des organisatrices aidées paradoxalement par des collègues mecs ont, à coups de cris aigus et de slogans confus, chassé du défilé d’éminents dirigeants de partis politiques, de surcroît d’opposition. La raison de cette hargne et de cette haine est plus que douteuse : «ils n’ont pas le droit d’exploiter notre cause pour des besoins électoralistes».

N’importe quoi ! Est-ce que ces personnes-là se souviennent de la superbe marche pour la femme de mars 2000 avec les politiques qui étaient à sa tête, et où il y avait probablement plus d’hommes que de femmes ?

Personnellement, les patrons des partis qui ont été chassés de la marche ne sont pas du tout mes copains, mais je dois dire à leurs chasseuses que ce n’est pas en diabolisant les hommes politiques qu’elles vont faire avancer la cause des femmes. Mais, c’est elles qui voient…

A demain

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *