13ème Festival Gnaoua, un appel du corps et de l’esprit

13ème Festival Gnaoua, un appel du corps et de l’esprit

Le vent rafraîchissant de la ville des alizés lance son appel à tous les amoureux de l’énergie gnaouie. Plus qu’un mois pour la 13ème édition du Festival Gnaoua d’Essaouira. Elle aura lieu du 24 au 27 juin 2010. Pour la programmation de cette année, les organisateurs toujours à la recherche d’une complémentarité, d’une universalité, poursuivent les filons infinis de la fusion avec la musique gnaoua, musique ancestrale qui s’actualise, s’adapte, se renouvelle au fil des rencontres et des caprices, sans pour autant perdre de sa profondeur et de sa fragilité. Et l’on pourrait dire d’avance lors de cette 13ème édition que le corps et le geste affichent et reprennent de manière explicite leur plein droit dans la programmation, alliant l’esprit et le corps. Et pour cause, le concert d’ouverture qui figure parmi les principales résidences d’artistes réunira la troupe du Ballet géorgien qui compte dix danseurs, le groupe Armenian Navy Band avec les frères maâlem, Mohamed Kouyou et maâlem Saïd Kouyou «Une rencontre inédite qui aura pour toile de fond les impressionnantes chorégraphies balkaniques épousant pour la première fois les danses ancestrales des Gnaoua», expliquent les organisateurs. Autre résidence d’artistes mêlant chant et danse, celle qui rassemblera le maître reconnu de la fusion, maâlem Mustapha Bakbou et les douze danseurs de Step Afrika, la célèbre troupe américaine de stepping, un art chorégraphique afro-américain qui utilise le corps comme instrument. Ce concert se déroulera à la scène Moulay Hassan le samedi 26 juin. Le chanteur emblématique amazigh Kateb (fondateur du groupe de fusion «Gnaoua Diffusion») sera la vedette de la troisième résidence d’artistes, aux côtés du maâlem souiri Abdeslam Alikane. Par ailleurs et comme à chaque édition plusieurs concerts fusion enrichiront également la programmation de cette édition avec des artistes de renom, notamment Patrice, l’une des têtes d’affiche de cette édition, qui donnera un concert événement le samedi 26 juin à la scène Moulay Hassan. «Sa musique, qui se distingue par des influences et des sonorités reggae, soul, blues et jazz, fait sa particularité mais aussi la richesse de son répertoire», commentent les organisateurs. D’autres concerts sont à découvrir pour les amoureux d’émotions fortes et de beauté. il est question du concert de Dafer Youssef, un expert de la musique soufie moderne et mondiale. Notons aussi que l’ouverture de cette édition sera marquée par un spectacle de fantasia sur la plage d’Essaouira. D’après l’agence A3 Communication, organisatrice du festival, «cet art ancestral né au 15ème siècle et simulant des assauts militaires de cavalerie, réunira dans une fusion de rythme et d’élan des troupes de fantasia et les maâlems gnaoua présents dans cette édition».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *