13ème Festival national du film de Tanger : Le Grand prix pour Leila Kilani

Comme chaque année, le palmarès 2012 a fait des heureux mais aussi des déçus parmi les artistes participant au treizième FNF de Tanger, qui a pris fin samedi soir. «Le choix a été difficile étant donné la qualité des films en compétition», précise Ahmed Herzenni, vice-président du jury, lors de la cérémonie des remises des prix de cette édition. Le Grand prix du long- métrage a été décerné au film «Sur la planche» de Leila Kilani. «Je suis fière d’être honorée à Tanger où se déroule l’histoire du film. Et d’autant plus que «Sur la planche» est primé dans ma ville et celle de mes actrices», déclare à ALM cette jeune cinéaste. Par ailleurs, le Prix de la meilleure interprétation féminine a été décerné à la jeune comédienne Jalila Tlemsi pour son rôle de Androman dans le film «Androman… de sang et de charbon» de Az Larabe Alaoui. Le même long-métrage se voit remporter deux autres prix, à savoir celui du deuxième rôle masculin attribué à Amin Ennajji, et celui de la musique originale, octroyée à Mohamed Oussama. Le premier rôle masculin a été décerné au grand comédien Mohamed Bastaoui dans «Les mains rudes» de Mohamed Asli. Tandis que le Prix du deuxième rôle féminin est revenu à l’artiste Nadia Niazi pour sa participation dans le film «L’amante du Rif» de Narjiss Nejjar. Le Prix spécial du jury a été accordé au long-métrage «Mort à vendre» de Faouzi Bensaîdi. Et le Prix de la première œuvre a été attribué au film «Les mécréants» de Mohcine Besri. Alors que  le film «Femme écrite» de Lahcen Zinoun réussit à remporter, lors  de cette édition, deux récompenses, à savoir le Prix de l’image a été accordé à Kamal Derkaoui dans «L’enfant Cheikh» de Hamid Bennani. Le Prix du montage a été décerné à Ghizlane Assif dans le film «Le scénario» de Aziz Saadallah. Concernant les courts-métrages, cette édition a programmé vingt-trois films en compétition. Le Grand prix a été décerné à la cinéaste Uda Benyamina pour son film «Sur la route du paradis». Tandis que le Prix du scénario a été octroyé à Maryam Touzani dans «Quand ils dorment». Les deux Prix du jury et la mention spéciale ont été attribués respectivement à «En héritage» de Reda Mustafa et «La main gauche» de Fadil Chouika. Il est à souligner que la cérémonie de remise des prix a été précédée la même journée par une conférence de presse pour la présentation du bilan cinématographique au titre de l’année 2011. Selon le directeur général du CCM, Noureddine Saïl, la commission du Fonds d’aide à la production cinématographique nationale a examiné au cours des trois sessions, pendant l’année 2011, la candidature de cinquante projets de long-métrage et six autres de court métrage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *