13ème Festival national du film de Tanger : «Mort à vendre», un film plein d’émotion

13ème Festival national du film de Tanger : «Mort à vendre», un film plein d’émotion

Ce long-métrage a été projeté, mardi 15 janvier, dans le cadre de la treizième édition du Festival national du film de Tanger, qui se poursuit jusqu’au 21 janvier. Programmé en compétition, «Mort à vendre» traite de plusieurs thèmes dont la violence, la trahison, la vengeance et la révolte des jeunes contre la société. Le public ressent grâce à ce film «une multitude de désirs, de sensations, d’émotions et d’envies. J’essaie d’exprimer à travers «Mort à vendre» ce que je vois en réalité et les gens que je rencontre», déclare à ALM Faouzi Bensaidi.  Ce dernier a choisi de tourner son dernier long métrage à Tétouan. «Je trouve que l’atmosphère et l’architecture de la ville de Tétouan conviennent parfaitement pour raconter l’histoire de mon film», précise Faouzi Bensaidi.
Par ailleurs, «Mort à vendre» raconte l’histoire de trois jeunes amis au chômage. Livrés à eux-mêmes, ils plongent dans la délinquance et la criminalité. Le comédien Fehd Benchemsi interprète le premier personnage de ce long métrage, en l’occurrence le rôle de Malik. Âgé de 26 ans, ce dernier est fou amoureux de la belle Dounia qu’il veut par tous les moyens faire sortir de la prostitution. «J’ai été attiré par la complexité du personnage de Malik qui se sent obligé de trahir par amour sa famille, ses amis et soi-même», affirme Fehd Benchemsi. Quant à Mouhcine Malzi, celui-ci joue le personnage d’Allal, un jeune d’une trentaine d’années qui veut devenir un grand trafiquant de drogue. Diplômé il y a trois ans de l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle (ISADAC), ce comédien se dit fier de jouer son premier grand rôle aux côtés de l’artiste Faouzi Bensaidi. Le jeune Mouhcine Malzi a réussi tout au long de ce film à faire preuve d’un grand talent. De même, le jeune Fouad Labiad se distingue par sa belle interprétation dans ce film. Il joue le rôle du plus jeune de trois amis, en l’occurrence Soufiane. A peine âgé de 18 ans, ce dernier veut se venger de la société. Encore une fois, Faouzi Bensaidi réussit avec succès grâce à ce film à concilier ses trois rôles de réalisateur, scénariste et comédien. Il interprète dans «Mort à vendre» le personnage du flic qui parvient à la fin à faire échouer la tentative du cambriolage des trois amis de la plus grande bijouterie de Tétouan. Quant à Nezha Rahil, elle joue dans ce long métrage le personnage de Aouatif, une employée dans une usine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *