2009, année sur la scène britannique pour les femmes

2009, année sur la scène britannique pour les femmes

Les femmes ont confirmé leur domination sur la scène britannique en 2009 et la liste des prix Mercury, une récompense prestigieuse décernée mardi, comprend cinq femmes sur les douze albums sélectionnés. Bat for Lashes, Lisa Hannigan, Ladyhawke, Blood red shoes, Florence and the Machine, La Roux ou encore Little Boots, le beau sexe continue d’avoir la cote dans les bacs, après la réussite des MIA, Amy Winehouse ou Lilly Allen. Si l’arrivée en 1996 des Spice Girls avait fait exploser le nombre de «girls band», ces dernières étaient toujours soupçonnées d’être manipulées en coulisses par des producteurs masculins.
L’heure ne semble plus être au soupçon et la vague «féminine» suffisamment large et diversifiée pour ne pas être taxée de simple succès commercial. Le retour en grâce de la folk, inauguré avec Adele et Duffy, est la plus puissante courroie de transmission de ces artistes.
Le mélange des genres dont les artistes féminines britanniques se sont fait l’écho est un trait marquant de la production 2009. Parmi les nominées aux Mercury Prizes, qui récompensent le meilleur album britannique ou irlandais de l’année, se présentent la reine de l’électro-pop La Roux, la chanteuse de folk mystique Bat For Lashes ou encore la chanteuse celtique Lisa Hannegan.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *