28 MDH pour faire la fête

28 MDH pour faire la fête

Et de six pour l’ex- «Casa-music» désormais appelé Festival de Casablanca. Manifestation qui se veut dédiée aux 4 millions de Casablancais, et dont les organisateurs se targuent d’avoir drainé lors de la précédente édition quelque 2 millions de spectateurs. Cette année, le festival se déroulera du 15 au 18 juillet avec un budget en hausse, soit 28 millions DH, et un plateau artistique dont l’ambition est d’être à l’image de la métropole, urbain, jeune, cosmopolite et populaire. C’est ce que les organisateurs ont annoncé lors d’une conférence lundi 14 juin à Casablanca, avec leur ambition que toute la ville soit en fête durant ces quatre jours. «Cette année, nous avons prévu une programmation encore plus précise et qui répond à chacune des quatre scènes de manière différente :La Corniche El Hank, la place Rachidi, Sidi Bernoussi et Ben M’sick», a déclaré Farid Bensaïd, président du festival lors du point de presse. Et d’ajouter  que le comité organisateur a tout mis en œuvre pour inviter des artistes de renom, malgré le fait que ces derniers sont nettement plus chers et plus demandés durant la haute saison. Pour sa part Mouad Jamai, gouverneur chargé du secrétariat général de la préfecture de Casablanca, a souligné que tous les moyens ont été déployés par les autorités pour la réussite de cet événement notamment au niveau de la sécurité, quelque trois mille éléments des forces de l’ordre. Concernant la programmation, le festival s’ouvrira au pied de la wilaya de Casablanca avec le spectacle «Place des anges». Des créatures célestes mèneront un ballet dans le ciel et provoqueront une pluie blanche (dans la ville blanche). Un spectacle annoncé original et grandiose autant que le feu d’artifice de la clôture. Lors de cette conférence, Hicham Abkari directeur artistique, a présenté la programmation musicale, des concerts destinés à satisfaire le public, vieux et jeunes. On cite la star du ragga, Sean Paul, Missy Elliott, surnommée la reine du hip hop qui clôturera de festival, la grande voix de la soul, Lee Fields et son groupe The Expressions, la star montante de la pop britannique, VV Brown ou encore le célèbre DJ notamment du groupe Beastie Boys, Mix Master Mike. La chanson arabe s’illustrera dans cette 6ème édition avec des stars orientales aussi célèbres que Haïfa Wehbe ou encore le chanteur libanais Jad Choueiri. La musique marocaine sera représentée avec des groupes de légende tels que Nass El Ghiwane ou Lemchaheb, des artistes populaires, Daoudi ou la diva de la chanson amazighe Hadda Ouaki et Zahraoui, ou des groupes de la nouvelle génération, tels que Mazagan, Wachmn’Hit ainsi que des concerts d’artistes révélation de ces dernières années notamment Zahra Hindi ou encore les lauréats de Studio 2M. Ceci sans parler du traditionnel tournoi de break-dance itinérant qui aura lieu autour des quartiers populaires de Casablanca. Le festival propose aussi des nouveautés. Il s’agit d’un programme intitulé Nouzha Fennia, promenade artistique à travers la ville et destinée à renouer avec la vocation multidisciplinaire du festival de Casablanca, a précisé Ali Hajji membre organisateur. Ce programme investira une dizaine de lieux de la ville conviant différents modes d’expressions : conte, poésie, danse, vidéo, musique rencontre, ateliers, etc. Au niveau de l’organisation, rappelons aussi que cette 6ème édition se distingue par la participation de nouveaux sponsors notamment Meditel et BMCE Bank ainsi que , le festival tout en restant gratuit, la mise en vente de pass et billets pour les place en avant-scène.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *