5ème saison des Mercredis de Racines / La culture dans la région de Drâa-Tafilalt : Etat des lieux

5ème saison des Mercredis de Racines / La culture dans la région de Drâa-Tafilalt : Etat des lieux

L’Association Racines pour le développement culturel au Maroc et en Afrique poursuit sa tournée pour évaluer l’état de la culture dans les régions marocaines.

Après avoir organisé des rencontres à Agadir, Beni Mellal, Guelmim et Oujda, l’association débarque à Tinghir afin d’élaborer un plaidoyer pour les politiques culturelles de la région de Drâa-Tafilalt. Prévue le 27 avril, cette rencontre, selon les organisateurs, sera également une occasion pour présenter la nouvelle version de la cartographie en ligne Artmap.ma, ainsi que restituer les premiers résultats de l’enquête en cours sur les pratiques culturelles des Marocains. De ce fait, plusieurs intervenants participent à ce rendez-vous culturel.

À l’instar d’El Mehdi Azdem, coordinateur de projets de l’association, Ayt El Kaid Mbarek, délégué du ministère de la culture à Errachidia, Soumia El Aryf, conseillère communale à Tinghir, Lahcen Amokrane et Lahcen Ait Lfakih, représentants du CNDH. Il est à rappeler que cette rencontre s’inscrit dans le cycle annuel de débats «Les Mercredis de Racines». La 5ème édition de ce rendez-vous aura lieu dans les 12 régions marocaines et se déroulera jusqu’au 29 juin 2016.

Ce cycle rentre en effet dans le cadre de la préparation de la deuxième phase des états généraux de la culture au Maroc, prévue en novembre 2016. Chacune des rencontres de cette édition sera également l’occasion de présenter, par un(e) intervenant(e) de chaque région, l’état des lieux de la culture aux niveaux régional ou local.

Dès sa création, en septembre 2010, l’Association Racines a ouvert le débat autour des problématiques du secteur de la culture au Maroc en lançant son cycle annuel de débats «Les Mercredis de Racines : une critique, une proposition», des rencontres mensuelles se déroulant un mercredi par mois, autour d’une problématique culturelle en présence d’un ou plusieurs invités et d’un modérateur.

Quatre saisons des «Mercredis de Racines» ont été organisées autour de différentes thématiques (éducation, citoyenneté, financement de la culture, rôle des artistes, liberté de création, rencontres avec les partis politiques, état des lieux des secteurs artistiques…). «Les débats des Mercredis de Racines se veulent ouverts et constructifs avec une seule véritable règle : une critique, une proposition.

Toute critique de l’existant est accompagnée d’une proposition d’action contribuant ainsi à faire des Mercredis de Racines un moment de réflexion et une force de proposition pour nos politiques publiques de la culture au Maroc et en Afrique», expliquent dans ce sens les organisateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *