5ème saison du Studio des Arts Vivants : Quand l’art prend la parole

5ème saison du Studio des Arts Vivants : Quand l’art prend la parole

Au moment où Nord et Sud plongent dans des barbaries incessantes, il est important de revenir sur des facteurs solides de tolérance et de paix. L’art en est un et il est loin de se limiter à une notion de pause ou d’évasion. C’est d’une discipline humaine qu’il s’agit. D’où l’importance d’une éducation et d’une initiation à l’art. Parmi les nombreuses sources de formation artistique dans le Royaume figure le Studio des Arts Vivants. Ce studio, en plus des cours et ateliers qu’il dispose, organise plusieurs évènements culturels. ALM a déniché ce programme pour vous et vous invite à y jeter un coup d’œil.

On n’est pas obligé de maîtriser un art pour l’apprécier. C’est sur ce principe que le Studio des Arts Vivants semble se baser et ouvre ses portes jusqu’au 30 octobre à tous les curieux et assoiffés de nouvelles expériences artistiques. «Variété des styles et des cultures, dialogue entre les différentes formes d’art, telle est la vocation du Studio des Arts Vivants», lit-on sur un communiqué de ce centre qui se fait un pari de faire découvrir aux visiteurs «l’artiste qui sommeille en eux». Au-delà de cette promesse, le Studio des Arts Vivants a d’ores et déjà fignolé son programme pour une cinquième saison. Il semble aguicheur.

Quand une personne qui se shoote à l’art porte l’habit d’un professeur, sachez que vous êtes entre de (très) bonnes mains. Pour ceux qui ne le savent pas encore, Adil Hanine, batteur au sein du groupe Hoba Hoba Spirit, vient renforcer l’équipe du Studio au même titre que Marcello (Notre Dame de Paris). Mis à part les cours réguliers, des scènes ouvertes sont mises à la disposition du public plusieurs fois durant l’année, lui offrant ainsi la possibilité de se produire en Live. «Côté danse, la chorégraphe de renommée internationale Anne-Marie Porras oriente la ligne pédagogique du pôle, destinée tant aux passionnés de ballet qu’aux férus du New Style, Street Jazz, Hip Hop, Break Dance, danse orientale ou Zumba», apprend-on auprès des responsables dudit Studio.
Pour ce qui est de la programmation théâtrale, il faut dire qu’elle n’est pas moins prometteuse. Malik Bentalha et Redouanne Harjane du Jamel Comédie Club, Christelle Chollet, Cauet (en one man show!) ou encore Mikaël Gregorio en spectacle concert, tous ces noms feront le succès de la saison 2014-2015. Cette dernière sera encore plus riche grâce au grand retour des pièces ayant fait parler d’elles, on en cite notamment les fameuses Bnat Lalla Mennana ainsi que Dialy, une adaptation marocaine de la fameuse pièce «Les monologues du vagin».

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *