69,5 millions DH alloués à 10 oeuvres cinématographiques

69,5 millions DH alloués à 10 oeuvres cinématographiques

Une bonne initiative que celle entreprise par la Commission d’aide à la production cinématographique. Cette année, elle a accordé un montant de 19,5 millions DH à sept films avant-production et 50 millions de DH à trois films post-production. Selon un communiqué de presse, cette démarche a été prise mercredi 16 novembre lors de la tenue de la 3ème session de ladite commission. Celle-ci a été présidée par Ghita El Khayat et a été marquée par la participation de Nazha Driss, Khalil El Alami Idrissi, Hamid Herraf, Jamal Eddine Dkhissi, Hassan Narrais, Mohamed Belghouat et Mohamed Bakrim. Ont bénéficié de ces avances sur recettes, les longs métrages «Le Silence du père» de son réalisateur Mohamed Mouftakir qui s’est vu octroyer 3,8 millions DH, «Chacun sa vérité» de Farida Belyazid qui a reçu 2,7 MDH et “Secrets d’oreiller» de Jilali Ferhati ayant obtenu 2,85 MDH. A son tour, «Les Oubliés de Dieu» de Hicham Aayne Al Hayat a été doté de 4 millions DH. Pour leur part, «Graine de grenade» de Toukouna Abdellah et «Tu es à moi cousine» de Driss Chouika ont respectivement reçu 3 millions DH chacun. Aussi, le court métrage «La Moustache» de Hakim Kebabi a pu bénéficier de cette aide. Dans la catégorie post production, «Fragments» de Hakim Belabbès a obtenu 200.000 DH et«Plastique» de Abdelkebir Rguaguena a bénéficié de l’aide de la commission à raison de 150.000 DH. A cette occasion, Abdelkebir Rguaguena s’est félicité de cette aide. Dans ce sens il a indiqué : «C’est un film que j’ai fait avec mes propres moyens. Je tiens à remercier la commission pour la confiance qu’elle m’a accordée. Cela prouve que l’œuvre cinématographique a été vivement appréciée». A son tour, le court métrage «Les Vagues du temps» de Ali Benjelloun a, lui aussi, profité de ce soutien financier. Par ailleurs, la même source détaille que la commission a examiné, lors de cette session, 17 projets de long métrage et un projet de court métrage, candidats à l’avance sur recettes et deux longs métrages et quatre courts métrages pour l’aide post-production, ainsi qu’une candidature à la prime à la qualité pour un long métrage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *