6ème édition de Marrakech Biennale: Plus de 250 artistes célèbrent l’art contemporain

6ème édition de Marrakech Biennale: Plus de 250 artistes célèbrent  l’art contemporain

Prévu du 24 février au 8 mai 2016, ce rendez-vous culturel célèbre l’art contemporain dans différents lieux historiques de la ville ocre. Au programme de cette manifestation artistique, une série de spectacles, des expositions, des programmes d’études cinématographiques, des séminaires mais aussi des conférences…

À commencer par l’exposition principale «Quoi de neuf là ?» dont le commissariat a été confié à la Palestinienne Reem Fadda. «Cette exposition proposera des projets artistiques abordant des idées et des recherches qui répondent à des urgences socio-politiques et sont représentatives d’un «art vivant», un art au service du peuple et de la société», a indiqué Reem Fadda lors d’une conférence de presse tenue hier à Casablanca. 

Et d’ajouter : «Si le neuf est une expression culturelle et matérielle, des os, des bateaux échoués que l’on retrouve aussi dans l’art, les appels à la responsabilité et à l’écologie peuvent-ils être considérés comme des signes de ce changement d’orientation temporelle? Il est aujourd’hui urgent qu’une prise de conscience civique engendre un mouvement d’actions et de réactivité». Selon les organisateurs, plusieurs artistes y participent, parmi lesquels le curateur Omar Berrada. Celui-ci présente un projet autour de l’œuvre et des archives du penseur et réalisateur marocain décédé Ahmed Bouanani. l’architecte Khaled Malas, quant à lui, documentera sa collaboration avec un collectif d’artistes et d’artisans de Ghouta et d’autres régions de Syrie consistant à construire des éoliennes à partir de matériaux réutilisés afin de fournir de l’électricité à des hôpitaux.

L’exposition compte également les artistes Yto Berrada et Mona Hatoum, ainsi qu’un groupe d’artistes du mouvement historique amorcé par l’école de Casablanca. L’exposition principale de cette édition aborde des notions de nouveauté, d’originalité et d’avancement dans un contexte régional qui s’étend de l’Afrique à l’Asie.
Par ailleurs, Marrakech Biennale organisera à l’occasion du vernissage de l’exposition du 24 au

28 février une série de performances live et en conférence avec des participants de renom autour de problématiques culturelles, politiques et sociales essentielles pour le projet «Quoi de neuf là». Il faut noter que pour la première fois en six éditions et dans une volonté d’accueillir un public toujours plus nombreux aussi bien local qu’international, Marrakech Biennale offre un accès libre et gratuit pendant 11 semaines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *