6ème édition du Festival des cultures d’Islam de Paris : Des artistes marocains à l’affiche

6ème édition  du Festival des cultures d’Islam de Paris : Des artistes marocains à l’affiche

La 6ème édition du Festival parisien des cultures d’Islam aura lieu du 7 au 17 septembre prochain, avec la participation de plusieurs artistes marocains évoluant en France et aux Etats Unis. Placé sous le signe «Islam & the City», cette «saison américaine», axée sur le dialogue artistique entre musulmans et occidentaux à l’heure des commémorations autour du 11 septembre, «interrogera ce que l’art dit aujourd’hui des représentations de l’Islam et des musulmans, et de leurs relations avec l’Occident», indique-t-on auprès des initiateurs. Le festival, organisé par l’Institut des cultures d’Islam en partenariat notamment avec la ville de Paris et l’ambassade des Etats-Unis en France, sera ainsi l’occasion de montrer «la vitalité de la création contemporaine associée à cet événement». L’exposition «Islam and the City», organisée dans le cadre du festival, mettra en avant de talentueux artistes marocains de New York, à l’instar du célèbre plasticien et vidéaste Mounir Fatmi ou encore la photographe et réalisatrice Yasmina Bouziane, qui proposent, à travers leurs travaux, un autre regard sur l’Islam aux Etats-Unis. Fortement influencé par les événements du 11 septembre, Mounir Fatmi présentera à cette occasion une scénographie «toute particulière» autour de trois œuvres. La première, «The Labyrinth», est une création vidéo inédite autour de la vie de Mohammed Ali, le célèbre champion de boxe américain qui s’est converti à l’Islam dans les années 1960, et du mouvement Nation of Islam. Intitulée «Press of 09/11», la deuxième œuvre est une création plastique unique mettant en parallèle les Unes de presse relatives au 11 septembre. Présentée comme l’une des œuvres magistrales de l’artiste, «Save Manhattan» sera, quant à elle, réinterprétée en sa version 2011 et proposée avec une lecture en contrepoint. De son côté, Yasmina Bouziane présentera en avant-première ses photographies et films, productions qui devaient être exposées aux Etats-Unis en septembre 2001, avant que l’exposition ne soit annulée à cause des attentats. A l’affiche du 6-ème Festival des cultures d’Islam figure également la plasticienne franco-marocaine Majida Khattari avec une collection traitant de la place occupée par la femme dans les sociétés musulmanes d’hier et d’aujourd’hui. S’agissant de l’animation musicale, elle sera notamment assurée par Hassan Hakmoun qui fera le déplacement de Los Angeles pour partager avec le public sa propre musique gnawa, associée à d’autres genres musicaux, en particulier le rock, le funk ou le jazz. Natif de Marrakech, l’artiste devrait livrer «une transe Gnawa inédite, un melting pot d’influences musicales», assure-t-on auprès des organisateurs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *