75.000 dollars pour la restauration de sites touristiques à Fès

Les Madrassas Sahrij et Sbaiyin sont les deux sites concernés par cette subvention.  Cette subvention servira une première phase cruciale de stabilisation urgente, tout en élaborant un programme de conservation et de protection du complexe sur le long terme. Le plan de restauration traitera d’autres problématiques liées aux aspects structuraux et décoratifs et mettra en oeuvre des mesures protectrices afin d’endiguer les effets d’exposition et d’infiltration de l’eau.
Ce plan a également pour objectif de développer une stratégie à long terme visant à la restauration et la réutilisation du complexe en tant que foyer pour les chercheurs tout en continuant à jouer son rôle d’attraction touristique. Le Sbaiyin pourra ainsi être utilisé en tant qu’espace d’exposition et de salon de thé. Le Sahrij sera également ouvert au tourisme, sa partie supérieure sera, quant à elle, réservée à l’usage des étudiants. Depuis 2004, ce complexe figure sur la liste des 100 sites les plus en danger au Maroc. L’intérêt de ce programme est d’attirer l’attention sur le sort des sites historiques, artistiques et architecturaux en péril tout en les préservant du délabrement qui les guettent.
L’engagement d’American Express à ce programme se traduit par une contribution qui s’étale sur une période de 10 ans. Période durant laquelle cet engagement a permis de drainer un financement supplémentaire de 140 millions de dollars au profit des sites figurant sur la liste de l’Observatoire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *