7ème édition du Festival de Casablanca : Un spectacle de lumière pour célébrer la ville blanche

7ème édition du Festival de Casablanca : Un spectacle de lumière pour célébrer la ville blanche

La ville blanche accueillera de nouveau son festival cet été. Pour sa 7ème édition, le Festival sera programmé cette année du 13 au 16 juillet. Né en 2005 de la volonté conjointe de la wilaya du Grand Casablanca du conseil de la ville de la région du Grand Casablanca et du conseil préfectoral, le Festival est organisé par l’Association forum Casablanca que préside depuis 2009 Farid Bensaïd. «Cette édition constituera une étape majeure dans la volonté de faire du festival une vraie plate-forme de création, alliera spectacles populaires et démarches culturelle signifiante et constructive», soulignent les organisateurs de cet évènement. Parmi les nouveautés de cette édition, deux projets phares seront au rendez-vous : la création d’un spectacle de lumière et le programme «Nouzha Fennia». Il s’agit d’une première, un spectacle spécialement créé pour la ville de Casablanca, «pour célébrer la mémoire de Casablanca, son formidable bouillonnement créatif, sa jeunesse en mouvement, ses fusions heureuses et son exceptionnel esprit d’innovation et d’ouverture», selon les organisateurs. Ainsi, la place Mohammed V accueillera quatre soirées d’affiliée ce spectacle d’une envergure inédite. C’est une création de lumière et de son, une œuvre urbaine graphique, libre et contemporaine.
Pour sa part, le programme «Nouzha Fennia» permettra aussi de voir la ville autrement à travers multiple disciplines telles la danse, le théâtre, vidéo, slam, poésie, installations d’art et tables rondes. Crée l’année dernière dans le but de renouer avec l’esprit pluridisciplinaire des débuts du festival, «ce programme convie différents modes d’expression. Il se déroulera dans les lieux anciens et emblématiques de la ville : une façon de vivre et de voir Casablanca autrement», selon la même les organisateurs. La thématique de «Nouzah Fennia» sera placée sous le thème «Mouvement». Aussi, en vue de préparer le programme, plusieurs ateliers à destination de jeunes artistes ont eu lieu à compter du mois de novembre dernier et se poursuivront jusqu’à la veille du festival. Côté musique, plus de 40 concerts sont prévus durant les 4 jours de festivités réparties sur quatre scènes : Rachidi, El Hank (corniche), Sidi Bernoussi et Ben M’sick. Le programme musical de ce festival sera dévoilé dans quelques semaines et ne manquera pas de célébrer cette même diversité des genres et ce même esprit populaire et éclectique qui ont fait l’un des rendez-vous les plus fréquentés du pays. Le Festival abritera enfin son fameux tournoi de breakdance. Il est devenu incontournable au fil des années et l’une des expressions urbaines actuelles les plus appréciées par le jeune public.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *