7ème édition du Marrakech du Rire: Gala Afrika se produira sur la scène du Palais Badii

7ème édition du Marrakech du Rire: Gala Afrika se produira sur la scène  du Palais Badii

Cette année encore, le choix s’est porté sur Noujoum, une association de parents à but non lucratif créée en janvier 2003 dont l’objectif est le soutien matériel et moral aux enfants hospitalisés.

Rapidement devenu un des festivals les plus connus au monde, le Marrakech du Rire (MDR) est de retour. L’édition 2017 regorge de nouveautés. Ainsi pour la première fois, Gala Afrika se produira sur la scène du Palais Badii, la plus grande scène du festival.

«Dans cette nouvelle édition, nous allons porter une attention plus particulière sur le Gala Afrika qui se produira, pour la 1ère fois, sur notre plus grande scène, le Palais Badii, et qui donnera une ampleur plus internationale que jamais au festival !», explique Karim Debbouze, directeur général du festival. Autre nouveauté, l’introduction de pièces de théâtre lors du festival.

C’est ainsi que sera jouée à l’Institut français de Marrakech «La Grande Evasion», et ce le vendredi 30 juin 2017. Pour les arabophones sera présentée la pièce de théâtre «Jaw Jab», avec une belle brochette de grands noms du théâtre marocain tels Mohammed El Jem, Nezha Regragui et Souad Khouyi.

Le vivre-ensemble sera mis au cœur du festival avec L’initiative «Libres Ensemble» lancée par l’Organisation internationale de la francophonie. Bien que le festival ne soit plus à présenter, voilà quelques chiffres à retenir de l’édition 2016: 70 millions est le nombre de téléspectateurs touchés dans le monde grâce aux multidiffusions. 4 millions de téléspectateurs, le nombre de personnes qui ont suivi la diffusion du gala sur M6. Le festival est aussi arrivé à toucher à peu près 3 millions de téléspectateurs lors de la diffusion du gala d’Eko en 2016 sur la 2ème chaîne marocaine.

Lors de cette 6ème édition, près de 80.000 festivaliers étaient présents. Comme chaque année, le MDR supporte une cause caritative. Cette année encore, le choix s’est porté sur Noujoum, une association de parents à but non lucratif créée en janvier 2003 dont l’objectif est le soutien matériel et moral aux enfants hospitalisés.

Cette année marquera aussi la création de la Fondation Marrakech du Rire. Cette fondation aura comme but de permettre à un artiste iconoclaste, humoriste, auteur, comédien, réalisateur et producteur de se doter d’un outil capable de faire rayonner ses convictions humanistes, dans un monde marqué par la violence, les préjugés et les amalgames, mais aussi remettre le rire et la dérision au cœur de l’humanité pour fonder ensemble l’avenir de la planète.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *