A travers «Zwek tbiâ» : Le marketing religieux en politique sur les planches

A travers «Zwek tbiâ» : Le marketing religieux en politique sur les planches

La nouvelle pièce de théâtre intitulée « Zwek tbiâ » (De la poudre aux yeux) sera présentée pour la première fois le 9 février au théâtre El Mansour à Rabat.

Cette œuvre est une comédie empruntant au quotidien vécu des Marocains, notamment dans les domaines politique et social. «La pièce aborde les campagnes électorales ainsi que la hiérarchie sociétale qui jalonne le quotidien de certains fonctionnaires. Le tout traité d’une manière light et profonde à la fois», précise la metteuse en scène, Bouchra Ahrich.

En détail, «Zwek tbiâ», présentée par l’association Arta pour les arts, emprunte à l’expérience politique de l’artiste, qui y incarne également le premier rôle, puisqu’elle s’est portée candidate aux élections communales en 2015. Aussi, cette pièce de théâtre met l’accent sur les écueils sociétaux ayant notamment trait aux élections à l’instar du discours et marketing religieux en politique et son impact sur le citoyen ainsi que de la responsabilité de celui-ci pour faire face à la corruption en contribuant à son ancrage.

Autrement dit, l’œuvre prend le public dans l’univers d’une femme ayant une grande expérience scientifique en psychiatrie en Allemagne. De retour au Maroc où elle exerce dans une clinique, elle affiche son ambition d’intégrer la course des élections pour exprimer ses propres points de vue. Cependant, elle se trouve face à des difficultés à l’instar de la concurrence de son collègue, voire du concierge de la clinique qui recourt au discours religieux pour mener sa campagne. L’ensemble des faits étant marqué par des moments d’humour en offrant une réflexion autour des élections et de la responsabilité du citoyen ainsi que du politicien.

Aux côtés de la metteuse en scène, de grandes figures du théâtre s’affichent dans cette œuvre. Il s’agit de Souad Khouyi, Abdelhak Belmjahed et Mohamed Ben Barr. «Nous espérons que le public se retrouvera dans la thématique de la pièce puisqu’elle est empruntée à la réalité», enchaîne Bouchra Ahrich. Par l’occasion, l’artiste ne manque pas de rappeler que cette œuvre constitue sa «première expérience professionnelle en mise en scène».

Cela étant, «Zwek tbiâ», dont le concept est initié par Media Culture Agency, dirigée par la productrice Chama Darchoul, est écrite par le Docteur d’Etat Tourya Essaoudi. La direction de production étant assurée par Fatima Nougue Slassi.

Pour rappel, cette œuvre partira ultérieurement en tournée à Casablanca, El Jadida, Marrakech, Tanger et Tétouan avant de revenir à Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *