Abdelkhalek Fahid : Une tournée avec «Chômouriste» dès mars prochain au Maroc

Abdelkhalek Fahid : Une tournée avec «Chômouriste» dès mars prochain au Maroc

ALM : Vous brillez par votre absence de la scène. Quelle en serait la cause ?
Abdelkhalek Fahid : Bien que je sois éclipsé, je prépare un certain nombre d’œuvres. Quant à la cause de cette absence du petit écran, elle est due à un certain nombre de raisons, notamment l’application des cahiers des charges qui exige des boîtes de production de passer par des appels d’offres. Ces sociétés, qui prédominent dans le milieu artistique, sont hélas clientélistes. De par cette démarche, nous n’assistons plus à une créativité. Ainsi, il n’existe plus de valeur ajoutée en humour sinon nous l’aurions palpée. Ce manque de valeur ajoutée m’incite à me battre. Déjà, mon humour, sur lequel je compte énormément, a toujours des passionnés.

Alors comment se porte l’humour à votre sens ?
Il y a pour l’heure une vague de création de festivals dédiés à la comédie et d’émissions de stand-up. Aussi, les réseaux sociaux contribuent à faire de certains des stars soi-disant alors qu’ils ne le sont pas et ils font du buzz. Chose qui va se répercuter sur l’humour qui n’est plus régi par des règles. Or un comédien est censé l’être en fonction de critères déterminés et non sur la base d’une émission. Encore faut-il que le jury soit composé de spécialistes en humour comme cela a été le cas pour « Comedia » diffusée sur la chaîne Al Aoula. D’ailleurs, j’étais membre du jury. De plus, les lauréats de cette émission réussie sont parvenus à s’imposer sur la scène.

Que pensez-vous des manifestations menées récemment par certains artistes ?
Je ne suis pas contre. Ces manifestations expriment la voix d’un groupe d’artistes qui se sentent marginalisés. Un artiste est normalement censé défendre ses droits.
On critique souvent les œuvres télévisées, notamment celles ramadanesques. Pourquoi à votre avis ?

C’est parce que les sujets ainsi que les personnages sont répétitifs. Seuls les titres changent. Aussi l’humour n’est pas noble. Par contre, je ne suis pas en train de dénigrer la créativité qui demeure un effort énorme.

Auriez-vous des projets ?
Je suis en train de préparer une tournée au Maroc pour mon spectacle « Chômouriste ». Elle est prévue de démarrer dès mars prochain après une tournée à l’étranger, notamment à Barcelone et Bruxelles. De plus, je suis en train de monter un grand projet dont je préfère ne pas dévoiler de détails pour ne pas en gâcher le charme.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *