Abdelkrim Belamine ou la magie de l’orientalisme marocain

Abdelkrim Belamine ou la magie de l’orientalisme marocain

Il utilise des couleurs vives qui montrent la fascination d’un peintre vivant et redécouvrant les scènes typiquement marocaines. Abdelkrim Belamine expose ses récentes œuvres du 26 décembre au 1er janvier 2010 à la  RempArt Galerie de Marrakech. Peintre figuratif transcrivant  la magie de l’orientalisme, Abdelkrim Belamine voit dans l’acte de création, la volonté de communiquer l’immanence et la transcendance de la réalité marocaine. Novateur, expérimenté, il nous livre les secrets de la connaissance artistique diffusée par les sensibilités de la beauté naturelle et architecturale. Ses thèmes préférés sont toujours et encore, extraits du Maroc profond, de sa culture et de l’authenticité marocaine avec, toutefois, une approche qui tend à s’éloigner du sujet pour pouvoir lui donner toute sa signification et sa grandeur, intégrant dans un même contexte le temps, l’espace, la nature, l’homme, l’environnement, etc.
De cette manière, il cadre parfaitement son thème, le domine et, enfin, le dompte plastiquement en lui conférant des couleurs et des formes. Une fois le tout agencé, puis mis en place, il donne libre cours à son talent qui reprend le tout selon une vision purement personnelle, une vision qui permet l’intrusion du subjectif pour déboucher, enfin, sur un travail complet à tous les niveaux. «Un instant banalisé par le temps… une ambiance devenue habitude. Nos yeux s’aveuglent face à la beauté magique de ces détails, don de notre environnement si sensuel… Si seulement notre regard pouvait chaque jour ouvrir son cœur. Et le cœur de l’artiste s’ouvre et rend hommage à cette beauté! Abdelkrim Belamine ou le figuratif qui ouvre nos yeux à la magie de l’orientalisme marocain. Chaque détail que l’on se met à reconnaître devient merveille et chaque ambiance que l’on a déjà ressentie devient fierté !», a écrit Kenza Cherkaoui, fondatrice de RempArt Galerie de Marrakech. Abdelkrim Belamine est né le 23 octobre 1964 à Casablanca. Il a reçu le1er prix au concourt de peinture en 1986 et un autre 1er prix au concourt de paysage aquarelle organisée par l’Ecole des beaux-arts de Tétouan. Il a obtenu son diplôme en 1990 en suivant des études académiques des arts graphiques et décoration à l’Ecole nationale des beaux-arts de Tétouan. Il compte à son actif plusieurs exposition on  cite parmi lesquelles : «L’art pour l’environnement» à la Villa des arts de Casablanca et Rabat sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Hasna, en 2009, «60 ans de l’histoire de l’art au Maroc» à la galerie Venise cadre en 2006 et autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *