Abdellatif Laassadi : «Le festival se caractérise par sa crédibilité depuis sa 1ère édition»

Abdellatif Laassadi : «Le festival se caractérise par sa crédibilité depuis sa 1ère édition»


ALM : Quelles sont les nouveautés de la 5ème édition du Film international du film de femmes de Salé ?
Abdellatif Laassadi : Cette 5ème édition est très particulière par rapport aux précédentes. Cette année, on a décidé de mettre en œuvre le Cinéma d’Afrique subsaharienne à travers la projection de 12 longs-métrages issus de différents pays africains. Ainsi, le Burkina Faso sera l’invité d’honneur de cette 5ème édition dont le jury est présidé par la Canadienne Louise Portal, chanteuse, comédienne et écrivaine. Le jury est aussi composé de la réalisatrice Laila Triqui, la Sénégalaise Oumy N’dour, l’égyptienne Hala Sedki, l’Iranienne Maryam Khakipour, la Française Lucile Hadzihalilovic et l’Ukrainienne Maureen Mazurek.
Outre la compétition officielle et des hommages, figurent au programme de cette année des journées du cinéma, des ateliers d’écriture de scénario, des ateliers consacrés à l’écriture du scénario au féminin encadrés par des scénaristes et des professionnels marocains et étrangers, et destinés à deux catégories de public : les étudiants et élèves âgés de 15 à 20 ans et des auteurs de récits écrits non initiés à l’écriture de scénario. Ainsi d’autres activité en parallèle notamment la présentation de l’ouvrage de Rita El Khayat «La femme artiste dans le monde arabe».

Comment évaluez-vous le bilan du festival après quatre éditions ?
Je peux dire qu’on a réussi à mettre en place la ligne éditoriale et le jalon du festival. Il est rare de trouver un tel festival consacré au cinéma féminin.
Le festival est dédié à la femme et cela on l’assure à travers les œuvres cinématographiques. Année en année, le festival a pu construire sa notoriété. Après quatre éditions passées on a acquis une bonne expérience à tous les niveaux. On a bien défini la structure du festival. Il y a beaucoup de gens qui s’intéressent à nous.Le festival se caractérise par sa crédibilité depuis sa première édition. Le jury est composé de cinq femmes appartenant à différents pays.

Qu’en est-il du budget total ainsi que des lieux réservés à ce festival ?
Le budget du Festival international du film de femme de Salé est de six millions de dirhams.Cet évènement se déroule dans divers endroits. Je cite notamment l’espace Hollywood et la  salle de cinéma Oued Eddahab entre autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *