Agadir réunit les talents du théâtre universitaire

Les amateurs du théâtre se donneront rendez-vous à la 14ème édition du Festival international du théâtre universitaire (FITUA), du 27 au 30 mars à Agadir. Placée sous le Haut patronage de SM Majesté le Roi Mohammed VI, cette manifestation artistique  et culturelle est initiée par la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’université Ibn Zohr d’Agadir en collaboration avec la commune urbaine d’Agadir et le conseil de la région Souss-Massa-Draâ. Une rencontre incontournable pour les amateurs de l’art théâtral.
Le FITUA se veut aussi une véritable pépinière de jeunes talents offrant un espace d’échange aussi bien culturel qu’artistique. «Nous souhaitons, via ce festival, avoir une vitrine dans laquelle tous les regards se tournent vers ces jeunes universitaires qui expriment leurs savoir-faire au théâtre», a indiqué à ALM, Ahmed Saber, président du festival et doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines d’Agadir. Et d’ajouter: «Le comité organisateur du festival a toujours veillé à ce que cette manifestation culturelle et artistique internationale se distingue par la qualité des pièces de théâtre présentées». La 14ème édition du FITUA sera marquée par la participation de plusieurs troupes de théâtre relevant d’établissements universitaires et instituts supérieurs nationaux et étrangers venus en particulier d’Europe, d’Amérique latine et du monde arabe. Les troupes marocaines participant à cette manifestation seront représentées par les Facultés des lettres et des sciences humaines d’Agadir, de Kénitra et d’Oujda, la Faculté de la médecine dentaire de Casablanca, les Facultés des sciences juridiques, économiques et sociales de Marrakech, de Fès et de Salé, et ainsi l’Ecole nationale du commerce et de gestion (ENCG) de Tanger.  Le jury de cet édition est constitué du Marocain Abdenbi Daker, aux côtés de l’Italienne Jorgia Kantalini, de Abdelfetah Douri de l’Allemagne, de Houssin Anssari de la Suède et de Hafnaoui Baili de l’Algérie. Cette année, le FITUA sera marquée par un atelier de formation dirigé par l’acteur, dramaturge et directeur d’acteurs, Evdokimos Tsolakidis, ainsi que par l’organisation d’une rencontre débat autour de «Poétique du corps grotesque et esthétique de la réception» à laquelle assisteront bon nombre de participants invités pour répondre aux différentes questions soulevées lors de cette rencontre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *