Ahmed Ben Yessef: «Cette exposition collective est la meilleure occasion de fêter l’art»

Ahmed Ben Yessef: «Cette exposition collective est la meilleure occasion de fêter l’art»

Entretien avec Ahmed Ben Yessef, artiste-peintre

Ahmed Ben Yessef parle, en tant que responsable artistique et participant, de l’objectif de l’exposition collective qui se poursuit jusqu’au 10 décembre à Tanger, sous le thème «Les pionniers invités à Tanger».

ALM : Que représente pour vous le fait que cette exposition collective fasse partie de la programmation de l’inauguration officielle du centre culturel Ahmed Boukmakh. ?

Ahmed Ben Yessef : Cette exposition collective constitue un élément important de la programmation de l’ouverture officielle de ce nouveau centre. C’est la meilleure occasion de fêter l’art. D’autant plus que cette exposition compte parmi ses exposants de grands noms de l’art moderne et contemporain aux niveaux national et international.

Comment évaluez-vous votre participation à cet événement ?

Je continue de partager ma vie, comme au cours de ma jeunesse et selon mes exigences professionnelles, entre les Etats-Unis, l’Espagne et le Maroc. Mais cela ne m’a pas empêché de contribuer à cet événement comme responsable artistique et aussi d’y prendre part parmi les 27 grands artistes-peintres participant à cette exposition collective. Parmi lesquels : Karim Bennani, Mohamed Melehi, Abdelbasset Bendahmane, Saâd Ben Seffaj, Ahlam Lemsefar, Abdelkrim El Ouazzani, Ahmed Amrani, Abdelhay El Mellakh et Mohamd Benayaich, qui représentent les différentes écoles de l’art plastique. Cette diversité d’écoles artistiques, dont se distinguent généralement les artistes marocains, aide le Maroc à être au diapason des pays européens en matière d’art plastique. Concernant ma participation en tant qu’artiste à cette exposition, j’y prends part par deux tableaux, permettant au public de découvrir mon style du figuratif réaliste.

Allez-vous continuer à soutenir les activités organisées par ce centre ?

Je crois que, en réunissant cette pléiade d’artistes, lors la première exposition, tenue dans le prestigieux centre Ahmed Boukmakh, j’ai pu tenir mes promesses pour faire de cette exposition collective une étape importante de l’ouverture officielle de ces locaux. Je suis disposé, en tant qu’artiste engagé, à soutenir encore les prochaines activités de ce centre, tout en continuant de mener, comme d’habitue, ma carrière.

Quel est, à votre avis, l’apport du centre d’Ahmed Boukmakh à la scène culturelle et artistique ?

Tanger a besoin de complexes culturels tels que celui d’Ahmed Boukmakh. Il sera d’un grand apport pour promouvoir l’art et la culture non seulement de la ville, mais de la région du Nord dans son ensemble. Il est destiné à être un lieu de présentation des objets créatifs et des spectacles par excellence.

Pourriez-vous nous parler de vos projets d’exposition ?

Je continue d’être sollicité pour des expositions aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. Je me prépare pour une autre présentant une rétrospective de mes œuvres retraçant les grandes phases de ma carrière artistique du début des années 60 jusqu’à présent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *