Ahmed Zaki dans le rôle du Rossignol Brun

Ahmed Zaki dans le rôle du Rossignol Brun

Malgré son cancer, l’acteur égyptien Ahmed Zaki s’apprête à interpréter un rôle dans lequel il se retrouve. Après s’être mis dans la peau de plusieurs personnalités du monde politique égyptien comme Sadate et Nasser, Ahmed Zaki s’apprête à incarner le personnage de Abdelhalim Hafez. Ce sera dans le film «Halim» dont une partie sera tournée au Sud du Maroc.
Ce long métrage, dont le tournage débute lundi prochain, retrace les dernières années de la vie du grand chanteur Adelhalim Hafez. «Après avoir dépassé une phase extrêmement critique de ma maladie, je m’apprête à commencer le tournage de «Halim», déclarait Ahmed Zaki lundi dernier dans des propos relayés par la MAP. Ahmed Zaki, atteint d’un cancer, était obligé de retarder le tournage de ce film, qui sera réalisé par Chérif Arafa, pour se rendre dans les hôpitaux du Caire et de Paris. Lorsqu’on lui pose la question sur les raisons qui l’ont poussé à incarner le rôle du « rossignol brun », l’acteur répond tout simplement qu’il estime avoir plusieurs points en commun. Ahmed Zaki entend par là, l’éducation de Abdelhalim Hafez ainsi que sa maladie. Tout comme Abdelhalim Hafez, Ahmed Zaki est originaire du village « Azakazik ». Issus tous les deux de famille très modestes, ils ont tous les deux grimper les marches du succès qui les ont menés à la gloire. Mais ce n’est pas tout. Le chanteur et l’acteur ont d’autres points en commun. Bruns tous les deux, les intéressés possèdent la même expression du visage. Des yeux baignés dans la tristesse et la mélancolie. Et enfin, tous les deux ont souffert de leur maladie en silence. Rongé par une tumeur maligne le fameux acteur égyptien a été hospitalisé pendant de longs mois. Mais Ahmed Zaki ne saurait abandonner son métier d’acteur qui le passionne. Après une lutte acharnée contre sa maladie, Ahmed Zaki quitte les hôpitaux du Caire Paris et Londres pour reprendre son métier dans les studios de cinéma. Un rôle qui lui sied mieux.
Ahmed Zaki n’est pas voué à passer sa vie dans des hôpitaux. Et pour preuve, il est à présent fin prêt pour interpréter le rôle dans le film «Halim».
Réalisé par Ahmed Ali, « Halim » évoque également les personnalités et les artistes qui ont marqué le parcours d’Abdelhalim, notamment l’ex-président égyptien, Gamal Abdennasser, la chanteuse Oum Keltoum, le chanteur Mohamed Abdelwahab, Mohamed Elmougy, Kamal Ettaouil, Salah Jahine, El Abnoudi et Jalal Mouaed. Des noms qui ont marqué la scène politique et artistique égyptienne. Fidèle à ses habitudes, Ahmed Zaki attirera encore une fois l’attention des spectateurs et des cinéphiles dans le rôle d’un personnage devenu universel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *