«Aji Tfarej», premier camion-théâtre en Afrique

«Aji Tfarej», premier camion-théâtre en Afrique

Il sillonnera plusieurs régions du Maroc

Plusieurs obstacles minent la production théâtrale au Maroc, notamment l’absence de salles, de théâtre où les troupes peuvent se produire… Hamza Boulaiz, jeune dramaturge, directeur artistique de la compagnie «Spectacle pour tous», a réalisé une idée originale pour résoudre ce manque d’infrastructures culturelles. Avec son projet «Spectacle pour tous», il lance un camion-théâtre «Aji Tfarej» à Tanger qui va sillonner plusieurs régions du Maroc, et même voyager à l’étranger lors de grands événements. «Depuis toujours j’ai rêvé de réaliser ce rêve : rapprocher la culture du public.

Si le public ne vient pas au théâtre, que le théâtre aille jusqu’à lui», indique Hamza Boulaiz. Il faut dire que le camion-théâtre a nécessité deux ans de préparation. Il se déploie sous plusieurs formes : une petite scène qui fait face à des gradins pouvant accueillir jusqu’à 81 personnes, ou une grande scène de 36 mètres carrés qui pourrait se déployer devant un public installé en plein air. «Le camion-théâtre est bien équipé en matière d’éclairage, de sonorisation et climatisation. Il possède également des générateurs électriques autonomes. Après nous acquerrons une caméra 3 D pour transmettre le spectacle en direct sur la chaîne YouTube», explique-t-il. Polyvalent, cet espace mobile et indépendant permet à la compagnie de présenter des spectacles et d’animer des ateliers dans des zones rurales ou urbaines habituellement non équipées de salles de spectacle. De ce fait, la compagnie «Spectacle pour tous» donne le coup d’envoi de son projet au sein du lycée Moulay Youssef de Tanger.

«Nous avons programmé 24 ateliers dans six écoles publiques», explique le directeur de la compagnie. En effet, ce projet de théâtre consiste à incorporer l’art au sein de la société marocaine par l’animation de divers ateliers dans différentes écoles publiques afin que l’élève puisse enfin participer et orienter ses pensées vers des formes artistiques reflétant et unissant ses inspirations. Dans ce sens, l’inauguration s’effectue à travers un programme enrichissant regroupant des spectacles de théâtre, cirque, musique et danse. «Le projet «Aji Tfarej» vise à mettre à la disposition de la population tangéroise un service de proximité, de qualité, et d’offrir à celle-ci des conditions d’accès équitables à l’art et la culture».

Par ailleurs, le développement des pratiques culturelles et artistiques dans les lycées est considéré comme une mission d’intérêt général au profit des élèves de la ville de Tanger et du citoyen marocain. Cette initiative est primordiale pour les missions de développement artistique des publics donnés, des équipes de création et des élèves participants. Il faut dire que le camion-théâtre est une première au Maroc. Cette idée a largement été exploitée ces dernières années en Europe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *