Alwan’art : Quand la rue se met en scène

Les arts de la rue seront à l’honneur à Marrakech du 5 au 8 juillet prochain. Cet événement intitulé «Alwan’art» est l’initiative de la compagnie Graines de soleil du chorégraphe résidant en France Khaled Tamer. Ce dernier a fondé en 2005 une autre compagnie à Marrakech «Eclats de lune» considérée comme le pendant de Graines du soleil au Maroc. «Cette association regroupe plusieurs jeunes artistes de Marrakech. Réunis depuis 2005, ils pensent créer un cadre professionnel et de promotion des artistes au Maroc», soulignent les organisateurs.
Au menu : Acrobaties, chorégraphies, projections cinéma en plein air, expositions, colloques. Le programme de la première édition d’Alwan’art propose en effet un spectacle d’acrobaties intitulé «Bartal, ou l’enfant qui voulait devenir grand». Mis en scène par Laurent Gachet, ce spectacle est l’œuvre commune de l’Association marocaine d’aide aux enfants en situation précaire (AMESIP) et l’Académie Fratellini. Plusieurs jeunes marocains du cirque Shems’y de Salé participent à ce travail. «Bartal est un conte…Par sa dimension poétique, il permet de parcourir au travers du voyage initiatique de Bartal, l’itinérance des enfants de Shems’y», expliquent les organisateurs d’Alwan’art. Un autre spectacle d’acrobatie, cette fois-ci plus traditionnel: «Ajraymi» sera présenté. Ce spectacle est conçu comme une sorte de voyage immobile où les images, les voix, les corps et les rythmes viennent prolonger la poésie des mouvements Ce spectacle est mis en scène par Nounou El Habib. Ce dernier a été directeur artistique de la troupe des acrobates Oulad Sid Hmad Ou Moussa dans le cadre du Forum international Barcelone 2004.
Deux groupes de percussions animeront également les scènes d’Alwan’art qui aura lieu à Tahanaout, Tamesloht, Aït Ourir et Aghmat. «Alwan’art n’aura pas lieu uniquement à l’intérieur de Marrakech puisque cet évènement a pour but d’aller à la rencontre des populations des régions avoisinantes», souligne Raphael Daille de la compagnie Eclats de lune. Ces groupes de formation sont «Djeliya» et «Z’dat». Djeliya, qui signifie «la philosophie du griot» a été créé en juin 1998 par Hassan Kassi Khouyaté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *