Amal Barkaoui, l’harmonie des couleurs d’un sourd-muet

Amal Barkaoui, l’harmonie des couleurs d’un sourd-muet

Avec ses mains et son sourire large, Amal Barkaoui orchestre les couleurs. Signes et gestes rythment sa vie et ses toiles.  Rouge éclatant,  jaune vif, vert chantant, bleu clair, bleu et blanc vibrant et lumière scintillante…on ne perçoit pas l’ombre d’un désespoir dans l’oeuvre d’Amal Barkaoui. D’ailleurs, son prénom signifie espoir en arabe. Cet artiste-peintre de 31 ans est sourd-muet de naissance. Autodidacte, il peint la vie tel qu’il la voit, tel qu’il la sent, tel qu’il l’entend, toujours avec le cœur grand ouvert. Sa passion pour l’art et le dessin date de son enfance. Déjà, à l’age de quatre ans, on retrouvait reproduits dans ses feuilles des personnages de dessins animés qu’il ne se lassait pas de regarder. Maintenant, son art n’a plus de limite. On y trouve tout ce qui l’inspire. Tout ce qui éveille sa curiosité ou ses méditations figure dans ses œuvres: la nature et ses végétaux, arbre sacré comme l’olivier, fruit au dessin succulent comme les dattes symbole de l’hospitalité marocaine, coutumes et traditions  ancestrales, éclat de bijoux, portes, fusils anciens. Dans ses toiles, il représente sa vision de la vie et parfois ses vérités et toujours dans la joie, comme s’il nous livrait à travers la musicalité de ses oeuvres le secret du bonheur. Aussi, Amal Barkaoui laisse libre cours à sa créativité en utilisant différents supports. Il peint sur la toile, sur le cuir et parfois même sur des lambeaux de tissu. Tout pour lui est un potentiel support d’expression. Né à Mohammédia en 1978, Amal Barkoaui a fait ses études primaires dans un institut juif pour sourds-muets. De 1992 à 1996, il poursuit ses études à l’institut Karima de Salé où il décroche un diplôme en arts graphiques option dessin. Depuis, il travaille en tant que dessinateur dans une société de décoration à Mohammédia, et ce, en parallèle à son activité artistique personnelle. L’expérience artistique d’Amal se nourrit également d’expériences collectives notamment en côtoyant divers autres artistes de sa ville natale. Membre de l’association Fédala Art des arts graphiques de Mohammédia, il avait participé à la création d’une mosaïque des fleurs mesurant 8m50 sur 2m 50 et composée  de 120 pièces. Amal Barkaoui est également le seul à avoir représenté Mohammédia lors de la deuxième édition du Festival national des jeunes artistes de Fès (2008) où il a obtenu le troisième prix.  La capacité de communication et l’ouverture d’esprit de notre jeune artiste lui ont aussi permis de partager sa passion pour les couleurs. Il a encadré 60 enfants pour la réalisation d’une mosaïque intitulé «Cri des enfants» et qui a été dévoilée lors de l’événement Expo Art1 organisé en mars 2009 au sein du théâtre municipal de Mohammédia. Il a participé à des dizaines d’expositions à Mohammédia et dans plusieurs villes du Royaume. Il a récemment exposé ses œuvres à Villa Houda, la seule galerie d’art de la ville de Mohammédia lors d’une exposition intitulée «Les autodidactes». Toujours dans sa quête d’harmonie des couleurs, Amal est plein d’espoir en l’avenir.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *