Amri Saurel et les enfants de Tétouan chantent «Daâwatou Salam», un hymne à la paix

Amri Saurel et les enfants de Tétouan chantent «Daâwatou Salam», un hymne à la paix

L’artiste chanteuse, Magali-Marie Saurel, qui a choisi le pseudonyme d’Amri Saurel, a émerveillé le public, lors d’un concert donné, récemment, au mythique Théâtre cinéma espagnol. Saurel a emporté, tout au long de cette soirée, l’assistance aux cimes d’une remarquable expression vocalique en interprétant merveilleusement ses oeuvres, les unes aussi belles que les autres, chantant l’amour, la beauté, la vie et la paix. Première française à interpréter des compositions originales en langue arabe, Amri Saurel, qui chante également en espagnol et en anglais, véhicule des valeurs et des idées fortes grâce à la complicité du poète franco algérien Mabrouk Abdenbi, grâce auquel, elle a découvert la ville de la Colombe Blanche Tétouan, ainsi que le Maroc : ce «pays de paix et de tolérance» dont elle est tombée amoureuse, comme elle l’a souligné dans une déclaration à la MAP. Originaire du Sud de la France, elle se plaît à dire que si sa chair et son sang sont français, son coeur, lui, vibre profondément pour le monde arabe. Attachée au dialogue, Amri oeuvre pour la Paix, le rapprochement des peuples et pour une meilleure compréhension des cultures méditerranéennes. C’est ainsi qu’elle a interprété des chansons dont une sur la coexistence entre les trois religions monothéistes et une autre sur la civilisation arabo-andalouse. Mais le clou de cette soirée musicale, qui s’inscrit dans le cadre de la première édition des «lumières de l’espoir» organisée par l’association tétouanais «Nour», demeure l’hymne à la paix «Daâwatou Salam» écrit et composé par le chef d’orchestre tétouanais Ahmed Salmouni et interprété en compagnie d’une quarantaine d’enfants de Tétouan.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *