Anass et Younès Touil : «Nous voudrions créer une école spécialisée dans ces métiers de show, notamment les jongleurs, cracheurs, acrobates…»

Anass et Younès Touil  : «Nous voudrions créer une école spécialisée dans ces métiers de show, notamment les jongleurs, cracheurs, acrobates…»

ALM : Café ou Thé ?
Anass et Younès : Thé

Comment est né Double Face Performers?
Au début, nous faisions de l’animation pour enfants pendant les anniversaires. Nous avions une troupe d’animation (clown, dj, magicien). Un jour nous avons animé l’anniversaire d’un enfant dont le père s’est révélé être le gérant d’un club réputé de Casablanca. Il a vu de quoi nous étions capables et nous a demandé de préparer un show pour son club dans un délai de 20 jours. Comme c’est un domaine qui était nouveau pour nous, nous avons cherché sur Internet et nous nous sommes notamment inspirés des performers d’Ibiza et de Miami. Nous avons décidé de mettre en avant le fait qu’on soit des jumeaux. C’est de là d’ailleurs qu’est venu le nom Double Face Performers.

Est-ce que c’était facile de passer de l’animation pour enfants à des shows pour le monde de la nuit ?
Au début c’était un peu dur. Il était question de commencer à se maquiller, de créer deux nouveaux costumes, identiques bien évidemment, pour chaque show. Il faut dire que nous avions un budget à chaque soirée et nous avons travaillé ainsi, en tant que résidents pendant 2 ans avant de créer la société Double Face Performers.

Comment faites-vous pour les costumes?
Parfois nous nous inspirons d’un costume déjà existant, mais dans la plupart des cas nous le dessinons nous-mêmes, nous achetons les tissus et les accessoires et un tailleur se charge de le confectionner. Nous le suivons, ceci dit, étape par étape pour avoir le résultat que nous voulons.

Quels sont vos shows les plus marquants ?
Nous avons déjà fait un show CO2. Un gaz alimentaire qui nécessite un matériel à part entière et que nous ne voyons pas souvent au Maroc. Nous nous sommes inspirés de produits allemands pour mettre au point notre propre système puisque nous ne pouvions pas l’importer à l’époque. Mais ça a très bien marché. Nous avons aussi ajouté le show de la meuleuse. Lors des soirées cela impressionne les invités avec toutes les étincelles qui se produisent. Il y a aussi le show des échasses et celui du robot.

Pouvez-vous nous parler un peu plus du Robot ?
C’est un costume avec des LED. Nous avions l’habitude de les voir d’une seule couleur, surtout sur les voitures, mais nous avons trouvé chez un fournisseur des LED multicolores. L’idée était là mais il fallait trouver le technicien qui pourrait mettre cela au point. C’était un circuit de branchement plutôt complexe, cela a pris une semaine et ça coûte surtout cher. Ce costume coûte près de 20.000 DH à lui seul, puisque nous avons opté pour un gilet de motocross pro pour respecter cette apparence du robot et un casque à visière fumée. Par la suite d’autres ont repris cette idée et l’ont réalisée à moindres coûts.

Quels sont vos projets futurs ?
Nous travaillons sur un nouveau concept que vous découvrirez bientôt mais dans un futur un peu plus lointain nous voudrions créer une école spécialisée dans ces métiers de show, notamment les jongleurs, cracheurs, acrobates…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *