André Breton déchaîne les passions

Une pétition signée par quelque 500 intellectuels, comme Jacques Derrida ou Michel Butor, circule sur Internet contre la vente aux enchères en avril à Drouot de la très riche collection d’art accumulée par André Breton à son domicile parisien de la rue Fontaine.
« Dormez en paix, braves gens! En France, on n’a pas le sou pour projeter un musée André Breton. On continuera de parler du «pape» du surréalisme, comme si rien n’avait eu lieu, rue Fontaine. (…) Nous n’en dirons pas davantage si ce n’est notre dégoût, notre révolte, notre profonde peine », dit le texte accompagnant la pétition disponible sur le site littéraire (remue.net). »A l’heure actuelle, seuls des écrivains américains ont réagi, cependant que des acheteurs de même nationalité font déjà offre pour l’appartement André Breton. Nous ne laisserons pas passer pareille infamie. Nous nous réservons toutes formes de manifestations et d’interpellations aux dites « autorités culturelles françaises ». Centre Pompidou, Ministère de la Culture: êtes-vous là? », poursuit ce texte.
Parmi les signataires, on relève les noms de Jacques Dupin, Michel Deguy, Alain Jouffroy, Gérard Briand (président de l’Association des Bibliothécaires Français, ABF), Olivier Corpet (directeur de l’Institut Mémoire de l’édition contemporaine, IMEC), Bernard Noël, Michel Butor, Jean Ristat, Annie Ernaux, Jacques Rancière, Jean-Luc Nancy, Jacques Derrida, Leslie Kaplan, Dominique Desanti, etc, ainsi que beaucoup d’enseignants et de bibliothécaires.
« Dans l’impossibilité de conserver intacte l’intégralité du patrimoine, devant le peu d’empressement des pouvoirs publics à soutenir la création d’une Fondation du surréalisme à Paris, Aube (ndlr: la fille d’André Breton) et sa fille Oona ont pris la décision d’organiser cette vente publique », avait-on expliqué en décembre auprès de l’étude CalmelsCohen. La vente est intitulée « André Breton, 42 rue Fontaine », où le chef de file des surréalistes (1896-1966) vécut de 1922 à sa mort. Estimée à 30 millions d’euros, elle comprend 4.100 lots dont certains (notamment des tableaux) sont exceptionnels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *