Art United 3, pour voyager dans les quatre régions du Royaume

Art United 3, pour voyager dans  les quatre régions du Royaume

Une exposition collective de six artistes plasticiens à Agadir

Les artistes ont harmonisé leurs différences pour ne faire plus qu’un dans cette exposition, et se réunissent autour d’un projet commun chacun avec sa subjectivité et son talent propres

Six artistes-peintres venus des quatre coins du Royaume participent à la 3ème édition de l’exposition «Art United» qui se tient du 15 juin au 12 juillet sur les cimaises de la galerie du Sofitel Agadir Royal Bay.

Conçue et organisée par l’Union des artistes plasticiens du sud du Maroc, Art United 3 est la troisième édition d’une série d’expositions autour d’un concept nouveau qui abolit tout antagonisme dans la pratique de l’art. Le style, l’âge et l’individualisme n’ont pas cours dans l’espace Art United 3.

A travers cette exposition, les artistes participants  sont invités à penser positivement autour d’un projet commun. Leurs différences ne sont pas un facteur de blocage ou de mésententes, au contraire toutes ces différences constituent une richesse et une source d’inspiration. En effet, cette édition rassemble dans une harmonie qui marie l’abstrait au figuratif les travaux de six artistes plasticiens : Samira Ait Elmaalam, Mustapha Belkadi, Abderezzak Benyakhlef, Elimam Djimi, Abedelaziz Louhrarz et Abdelaziz Ousalah.

Venant de différentes régions du Maroc, leurs œuvres transpirent leurs vécus et leurs cultures, avec sensibilité et sincérité. Ils   proposent de faire un voyage dans les quatre coins du Royaume à travers l’art. Les artistes ont harmonisé leurs différences pour ne faire plus qu’un dans cette exposition, et se réunissent autour d’un projet commun chacun avec sa subjectivité et son talent propres, et contribuer à l’émergence de cette nouvelle scène culturelle nationale, ancrée sans complexe dans les territoires et l’histoire longue, mais ouverte sur l’avenir.

Chaque plasticien exposé ici participe à ce mouvement qui s’esquisse à cette renaissance culturelle en marche. Leurs œuvres révèlent en effet ce balancement entre l’enracinement dans une histoire bien particulière, une culture séculaire et une tension vers le futur et l’universel, bousculant au passage clichés et partis pris, leur quête, chacun à sa manière, d’une nouvelle esthétique, propre au Maroc et au monde d’aujourd’hui, et participe, aux côtés de tous les créateurs de ce pays, à élargir les horizons et à nourrir la soif commune de justice et de beauté.

Le public gadiri a donc la possibilité d’apprécier autrement des artistes déjà bien connus au Maroc, mais il découvrira aussi de nouveaux artistes avec des propositions audacieuses.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *