ArtiCultures et SLAPMS célèbrent la journée mondiale de l’art à Rabat

ArtiCultures et SLAPMS célèbrent la journée mondiale de l’art à Rabat

Cette manifestation mettra en avant des artistes de tous bords chacun avec son moyen d’expression artistique.

Fatema binet ouakka, membre du conseil d’administration du Conseil national français des artistes plasticiens (CNFAP)

L’association ArtiCultures et le syndicat libre des artistes plasticiens marocains de Salé (SLAPMS) marqueront, samedi prochain à Rabat, la journée mondiale de l’art, célébrée le 15 avril de chaque année, par l’organisation d’une exposition collective d’arts plastiques. Un événement qui, selon les initiateurs, sera jalonné d’activités musicales et poétiques. «Cette manifestation mettra en avant des artistes de tous bords chacun avec son moyen d’expression artistique», précisent-ils en rappelant que la première journée mondiale de l’art a été organisée en 2012 à l’initiative de l’International Association of Art (IAA) appuyée par l’Unesco. «Cette journée a une haute valeur symbolique, car célébrer l’art de nos jours, ce n’est rien de plus que célébrer la vie dans son essence la plus noble, avec tout ce qu’elle peut véhiculer comme messages d’espoir, d’ouverture et de tolérance», estime  la même source.

Outre cette exposition, ArtiCultures vient d’animer, à la demande de l’association Badil de l’enfant diabétique, un atelier d’arts plastiques. Aux côtés des artistes membres d’ArtiCultures, leurs pairs issus du syndicat libre des artistes plasticiens marocains de Salé ont contribué à l’animation de cet atelier tenu tout récemment à Rabat. Cette initiative a, selon les organisateurs, ciblé une trentaine d’enfants souffrant de cette maladie. «Les œuvres réalisées par les enfants feront l’objet d’une exposition itinérante à Paris», précise la même source en indiquant que l’objectif d’une telle démarche étant de sensibiliser les enfants aux bienfaits d’une ouverture sur le monde, obtenue par la multiplication des échanges et des formes de dialogue entre les personnes de différentes cultures. Pour les fins de cette exposition itinérante, lesdites œuvres réalisées par les enfants seront remises à Fatema Binet Ouakka, membre du conseil d’administration du Conseil national français des artistes plasticiens (CNFAP) et de l’Association internationale des arts plastiques (AIAP), ONG officielle de l’Unesco. 

A son tour, cette activité s’inscrit, selon la même source, dans le cadre de la célébration, par le Maroc, de la journée mondiale de l’art. Une démarche intéressante.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *