Asilah : Et de quatre pour les Printemps des arts

Asilah : Et de quatre pour les Printemps des arts

Quatorze artistes issus du Maroc, de Bahreïn et d’Espagne y prennent part

Les Printemps des arts débutent, chaque année, par un atelier de peinture organisé à la mi-avril au Palais Raïssouni. Ils prennent fin avec une exposition des artistes participant à ce projet.

Le 41ème Moussem culturel international d’Asilah se poursuit jusqu’au 12 juillet, avec au menu quatre expositions collectives d’œuvres d’artistes marocains et étrangers. Parmi lesquelles figure «Rabiïyat des arts», dont le vernissage s’est déroulé, vendredi 21 juin, dans une ambiance haute en couleur et spécifique à la ville.

Lancés en avril 2015, les Printemps d’Asilah sont de retour dans leur quatrième édition avec la participation de 14 artistes issus du Maroc, de Bahreïn et d’Espagne, et ce à la galerie du Centre Hassan II des rencontres internationales. Ce collectif de «Rabiïyat des arts» présente, lors de cette exposition, des œuvres, réalisées en leur totalité lors de leur séjour pendant la dernière saison printanière au Palais Raïssouni. Comme c’est le cas de l’artiste plasticienne marocaine Malika Agueznay, qui est connue, depuis le lancement du Moussem d’Asilah, comme l’une des responsables de l’atelier de gravure.

«En plus de ma participation comme animatrice d’atelier de gravure, je prends part, depuis quatre ans, parmi d’autres artistes nationaux et internationaux, à l’exposition Rabiïyat des arts, programmée dans le cadre du Moussem. J’ai voulu aborder à travers mes peintures un sujet que j’ai déjà fait il y longtemps en reliefs et où j’ai voulu intégrer les trois éléments essentiels à la vie : le ciel, la terre et l’eau», a-t-elle dit.

Cette exposition connaît encore, cette année, des artistes ayant fréquenté, pendant leur enfance, les ateliers de peinture d’enfants programmés dans le cadre du Moussem d’Asilah. Native d’Asilah et lauréate de l’Institut des beaux- arts de Tétouan, «J’étais toujours attirée par le monde des arts. J’ai fréquenté, pendant mon enfance, l’atelier pour enfants et j’ai décidé par la suite de faire de la peinture mon métier. C’est ma troisième participation aux Printemps des arts. Je participe à cette exposition collective avec un seul tableau que j’ai réalisé à la mi-avril pendant notre séjour dans le cadre de Rabiïyat d’Asilah 2019.

Je suis restée dans mon travail fidèle à mon style, le nuage et la pluie y sont toujours présents. Et comme je suis constamment à la recherche de nouvelles matières dans mes tableaux, j’ai voulu introduire dans ma nouvelle œuvre le Blanco de España que je viens de découvrir».  Créés à l’initiative des artistes familiers du Moussem d’Asilah, dont Malika Agueznay et Sanae Serghini, et avec le soutien de la Fondation du Forum d’Asilah, les Printemps des arts débutent, chaque année, par un atelier de peinture organisé à la mi-avril au Palais Raïssouni.

Ils prennent fin avec une exposition des artistes participant à ce projet. «Les esquisses et les toiles réalisées lors de la session printanière ont révélé une maturité grandissante au fil des saisons grâce aux échanges des techniques et des expériences entre les artistes participants», a souligné l’artiste-peintre marocain Ahmed Ben Ismaël.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *